• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MACOURIA

Un refus de priorité à priori à l'origine de l'accident mortel d'hier où un habitant de Macouria a perdu la vie sur la RN1 à Soula

Samir MATHIEU Vendredi 16 Octobre 2020 - 13h41
Un refus de priorité à priori à l'origine de l'accident mortel d'hier où un habitant de Macouria a perdu la vie sur la RN1 à Soula
Un habitant de Macouria, âgé de 50 ans, a perdu la vie dans cet accident entre un scooter et une voiture, hier après-midi sur la RN1 à Soula. - WhatsApp

Le conducteur du deux-roues n'a pas survécu à l'accident d'hier après-midi sur la RN 1 à Soula. L'homme âgé de 50 ans a succombé à ses blessures. Le chauffeur de la voiture a été placé en garde à vue et relaché. Un refus de priorité serait à l'origine de la collision mortelle.

L'enquête est en cours, mais il semblerait que ce soit un refus de priorité qui soit à l'origine de l'accident mortel d'hier après-midi sur la RN 1 à Soula, sur la commune de Macouria. Le conducteur du deux-roues, un habitant de la commune, âgé de 50 ans, n'a pas survécu à ses blessures. 

Le conducteur de la voiture est un habitant de Saint-Laurent du Maroni. Il a été placé en garde à vue, comme c'est le cas dans ce type d'accident, mortel, pour être entendu sur les circonstances du drame. Il a ensuite été remis en liberté. Selon les premiers éléments, il semblerait qu'un refus de priorité du scooter soit à l'origine du drame. 

Cet accident a provoqué un énorme embouteillage hier jusqu'en fin d'après-midi. Il fallait plus de 2 heures et demi pour rallier Cayenne à Macouria par la RN1. Une déviation avait pourtant été mise en place par les gendarmes par Montsinéry, mais cela n'a pas pu permettre de débloquer significativement la situation. Les automobilistes ont du prendre leur mal en patience. La nièce du défunt nous a contacté ce vendredi pour dire "qu'il ne s'agissait pas d'un refus de priorité" selon elle. L'enquête est en cours et devra déterminer les circonstances exactes du drame. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une