France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Un pasteur de Saint-Laurent tué par balle dans une fusillade : son église brûle quelques heures plus tard

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Mercredi 04 mai 2022

Peu après 22 heures, une fusillade éclate au quartier Vampires de Saint-Laurent. Un pasteur décède sur le coup et au moins sept autres personnes sont blessées. Plus tard dans la nuit, un véhicule et un lieu de culte prennent feu au même endroit. La gendarmerie est chargée de déterminer les connexions entre ces différents événements.

Le lieu de culte parti en feu © Photos Samuel Zralos

La voiture calcinée aux abords du lieu de culte

Le lieu de culte parti en feu  - Photos Samuel Zralos
La voiture calcinée aux abords du lieu de culte
Ce sont les informations qui ressortent actuellement des événements de la nuit du 3 au 4 mai dans la capitale de l'ouest-guyanais.
 
22 h 21, l'alerte est donnée. Les pompiers sont appelés sur les lieux d'une fusillade. Un homme de 44 ans est rapidement déclaré mort par un médecin du SMUR. Un autre homme de 22 ans, blessé aux jambes dans le même événement, est lui transporté au CHOG. Le parquet de Cayenne nous apprendra ensuite que "un certain nombre d'autres personnes sont arrivées à l'hôpital de Saint-Laurent avec des blessures par arme à feu." Le lien avec cette première fusillade n'est pas pour autant établi avec toutes ces prises en charge...
Un contact au CHOG nous précise de son côté que 7 personnes sont arrivées à l'hôpital blessées par balle dans la nuit, dont certains par balle perdue. Deux personnes ont été conduites en soins critiques.

2 h 39 du matin, même lieu. Un véhicule prend feu tout proche d'un lieu de culte, qui part lui aussi en flammes. La caserne de Mana est appelée en renfort. Le parquet nous confirme ici que l'homme de 44 ans décédé plus tôt est en réalité le pasteur de ce lieu de culte, situé entre le quartier Vampires et celui du Lac Bleu. Toutes les connexions entre ces différents événements n'ont pas encore été établies.

Des éléments troublants
Les agresseurs, au nombre de deux ou trois selon le parquet, se sont introduits chez le pasteur et ont ouvert le feu en sa direction. Deux balles l'atteignent, la seconde lui sera fatale.

Des questions se posent alors sur les sept blessés par balle recensés au cours de cette soirée. Les deux fils du pasteur auraient été atteints alors qu'ils essayaient de lui porter secours. Reste encore à déterminer les raisons exactes des blessures des cinq autres personnes. Si certains ont été touchés par balle perdue, combien de personnes ont réellement été visé par les coups de feu ? Étaient-ils avec le pasteur au moment des faits ? Pour le procureur de la République de Guyane, Yves Le Clair, le scénario est encore trouble à ce niveau, nous indique-t-il.

La gendarmerie de Saint-Laurent-du-Maroni, a été chargée de cette enquête en cosaisine avec la section de recherche de Cayenne.

Autre détail, une délégation du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), en déplacement en Guyane, avait accueilli le pasteur la veille pour une réunion dans la commune de Mana. Clément Diedrichs, directeur du CNEF était notamment présent et s'est rendu sur les lieux du drame le lendemain.

Enfin sur Twitter, Lénaick Adam, député de la 2ème circonscription, a salué la mémoire du défunt, le pasteur bushinengue Kalloe : 


Plus d'informations à suivre.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 05.05.2022
pas possible

sa... on tue pas les hommes d'eglise... pecher inpardonnable, y vont cramés en enfer...

Répondre Signaler au modérateur
Uku man 04.05.2022

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
devisan 04.05.2022

attention, toutes les connexions avec Dieu ne sont pas établies

Répondre Signaler au modérateur
RAPHI 04.05.2022

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
1 commentaire
A la une