Un militaire en garde à vue pour homicide volontaire

Un militaire en garde à vue pour homicide volontaire

Dans la nuit du 22 au 23 septembre, un militaire des forces armées de Guyane aurait fait usage de son arme à feu au cours d'une opération de lutte contre l'orpaillage illégal menée sur le territoire de Camopi. Aujourd'hui, le procureur Samuel Finielz confirme qu'une enquête a été immédiatement ouverte par le parquet de Cayenne et confiée à la section de recherche de la gendarmerie nationale. Une équipe de 4 enquêteurs a été projetée sur le lieu présumé des faits. Une autre équipe...

franceguyane.fr 273 mots - 24.09.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir