• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
KOUROU

Un jeune de 21 ans a créé la panique vendredi en tirant dans les rues de Kourou

Samir MATHIEU Mardi 2 Février 2021 - 08h46
Un jeune de 21 ans a créé la panique vendredi en tirant dans les rues de Kourou
L'arme et les balles retrouvées sur l'auteur des coups de feu, en pleine rue, vendredi à Kourou. - Gendarmerie de Guyane

 Les gendarmes de Kourou ont mis fin aux agissements d'un jeune homme de 21 ans qui a tiré à plusieurs reprises vendredi dans la rue du docteur Floch. Plusieurs habitants effrayés ont appelé les gendarmes. Le jeune devra répondre devant la justice également d'usage de stupéfiants en plus des faits de violence. 

Mais quelles étaient donc les motivations de ce jeune homme de 21 ans, qui a semé la panique vendredi en fin d'après-midi dans les rues de Kourou ? L'enquête de gendarmerie et la justice devront tenter d'y répondre...

Vendredi, à 17h30, plusieurs habitants de Kourou, effrayés, appellent le centre opérationnel de la gendarmerie, en composant en urgence le 17. Ils entendent plusieurs coups de feu, qui retentissent au niveau de la rue du docteur Floch à Kourou. Tous décrivent la même scène : des coups de feu, et un individu qui tire dans la rue... Immédiatement, une patrouille du PSIG (Peloton de surveillance et d'intervention) de Kourou, arrive sur place. Là, les militaires tombent sur un jeune homme, qui correspond parfaitement au signalement effectué par les habitants apeurés. 

Les gendarmes interpellent alors l'individu, qui n'oppose pas de résistance. Sur lui, les forces de l'ordre ont retrouvé une arme de poing de type AirSoft et de nombreuses munitions, ainsi que plusieurs grammes de résine de cannabis.

Placé en garde à vue, le jeune homme a reconnu avoir tiré à plusieurs reprises dans la rue, sans avoir fait de victime. Il devra répondre de ses actes devant la justice. Il est poursuivi pour "usage illicite de stupéfiants - violence avec usage ou menace d'une arme sans incapacité - port d'arme sans motif légitime d'arme de catégorie D". Les stupéfiants et l'arme ont été détruits sur directives du magistrat.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
3 commentaires
6 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos