France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Faits divers

Un camion citerne se renverse, risque de pollution à Sinnamary

SH Jeudi 2 Juillet 2020 - 09h21

- Photo DR

Afficher toutes les miniatures

A l'heure actuelle, de nombreux secours sont toujours sur place. Une citerne de l'entreprise Total est arrivée pour que soit récupéré le carburant que transportait le camion accidenté ce matin peu après 7 heures. Le véhicule s'est couché à la sortie d'un virage, au PK 128. Il n'y a pas de blessé mais un gros risque de pollution.

De grosses manœuvres, sous la direction du commandant des sapeurs-pompiers de Cayenne, sont engagées depuis ce matin très tôt au PK 128, lieu précis de l'accident du camion-citerne de la compagnie Total. Selon les premiers éléments, peu après 7 heures, le chauffeur du véhicule qui transportait pas moins de 32 000 litres de gasoil détaxé s’est renversé sur RN1, juste après le pont de crique YIYI en direction d’Iracoubo. L'engin venait de Sinnamary. Après une perte de contrôle et sous le poids de la citerne, le camion a mis près de 200 m à s'immobiliser sur le côté. La citerne s'est ensuite décrochée de la cabine.
Circulation très perturbée
Cet accident de matière dangereuses, comme il est qualifié dans le jargon de la gendarmerie, n'a pas fait de blessé, s'est déroulé peu avant une heure de grande circulation sur cet axe. Le passage des véhicules, dont la fréquence continuent actuellement d'augmenter,  est pour le moment réduit à une voie, encadré par les gendarmes de Sinnamary, Iracoubo et Kourou. Outre la sécurisation de la zone, les motards, personnels du pelonton de surveillance et d'intervention… réalisent également les constatations sur le camion.
Limiter la pollution
A l'heure actuelle, le principal souçi des secours est de limiter la pollution liée à cet accident. La fuite de gasoil est estimée à 50 litres /minute. Le bassin versant des marais de Yiyi est menacé ainsi que la crique Canceler. Plusieurs services de l'Etat sont sur place. Les pompiers ont déversé de la mousse pour neutraliser le carburant qui continue à se propager dans la nature. Un barrage de sable a aussi été mis en place. Vers 9h30, les secours étaient en attente des engins nécessaire pour relever le camion accidenté. Une nouvelle citerne pour pouvoir transvaser le reste du carburant est également sur place.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

dny973 02.07.2020

Notre patrimoine et notre environnement sont en danger. Tâchons de faire en sorte que cela ne se reproduise plus. Le chauffeur devra expliquer ce qui s'est passé

Répondre Signaler au modérateur
ubuntu 02.07.2020

encore une fois se repose le problème des matières dangereuses ET le contrôle technique des vehicules chargés de les transporter. Les services concernés apprécieront.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
5 commentaires
A la une