France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Justice

Trafic de cocaïne entre la Guyane et Orléans : jusqu'à 4 ans de prison ferme

SH avec La République du centre Jeudi 21 Mai 2020 - 10h39
Trafic de cocaïne entre la Guyane et Orléans : jusqu'à 4 ans de prison ferme
La cocaïne, dans cette affaire de trafics entre l'Amérique latine et Orléans, avait été dissimulée dans des ovules ingérés par les mules ou encore dans des bagages. - Photo d'illustration DR

Les trafiquants de cocaïne (têtes de réseau et mules), qui se fournissaient en drogue en Amérique Latine, via la Guyane, ont été condamnés à diverses peines de prison, comme le relatent nos confrères de La République du centre.

11 prévenus, dont 9 hommes et 2 femmes, déjà en détention provisoire pour certains d'entre eux depuis 14 mois. Mais seulement 9 prévenus — un mandat d'arrêt a été délivré à l'encontre de l'un des deux absents — comparaissaient depuis mardi, et pour deux jours, devant le tribunal correctionnel d'Orléans pour leur participation à un trafic de cocaïne entre la Guyane et Orléans, mis au jour en mai 2018. Date du début de l'enquête.
5 ans d'interdiction dans le Loiret
Au terme des deux jours du procès, les deux principaux accusés (deux hommes de 20 et 27 ans) ont été condamnés à 4 ans de prison ferme, à des amendes ainsi qu'à une interdiction de paraître dans le Loiret durant cinq ans. Ce sont les peines les plus lourdes. Le ministère public avait requis, pour sa part, des peines de 2 ans (notamment pour les mules) jusqu'à 7 ans de prison ferme.
Un homme et une femmes avaient notamment été interpellés à leur arrivée à Orly, en avril 2019, avec un total, à eux deux, de 1,18 kg de boulettes de cocaïne dissimulées dans leur corps (69 et 53 ovules…).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire