France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
iracoubo

Tentative de meurtre élucidée en cinq jours

Samir MATHIEU Samedi 31 Août 2019 - 03h30
Tentative de meurtre élucidée en cinq jours

Une tentative de meurtre a eu lieu le 23 août dernier à Iracoubo. Les gendarmes ont résolu l’affaire en cinq jours. L’auteur du coup de feu a été arrêté.

Les faits se sont déroulés le vendredi 23 août. Il est 22h30. Trois jeunes hommes circulent dans les rues d’Iracoubo. Ils sont partis à la recherche du voleur qui a dérobé dans l’après-midi une chaîne en or à l’un de leurs amis, à Kourou. Les trois amis ont fait la route ensemble pour récupérer leur bien. Au moment d’arriver à proximité du domicile du présumé voleur, un coup de feu retentit. Les plombs ont traversé le pare-brise et ont légèrement blessé le conducteur du véhicule.

Direction le CHK

Les investigations effectuées par les gendarmes de la brigade d’Iracoubo et de la brigade de recherches de Kourou ont permis de rapidement reconstituer le début de soirée de l’ensemble des protagonistes. Ce soir-là, en allant rechercher le bien dérobé, en arrivant à proximité du domicile de l’auteur du vol, le conducteur du véhicule a été victime d’un coup de feu et a été légèrement blessé au bras. Avec ses deux comparses il revient sur Kourou où ils sont contrôlés par les gendarmes. Ils ont alors relaté les faits et le chauffeur a déposé plainte après avoir été examiné aux urgences du centre hospitalier. L’enquête effectuée conjointement par les gendarmes de la Brigade des recherches et ceux d’Iracoubo a permis d’identifier immédiatement l’auteur du coup de feu. Il s'agit d’un jeune majeur demeurant à Iracoubo. 

Aveux et arme saisie

Après plusieurs opérations judiciaires sur le secteur d’Iracoubo, avec le renfort de l’antenne du GIGN, du Psig de Kourou et du DSI, l’auteur des faits a été placé en garde à vue. Au cours de celle-ci, il a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. L’arme utilisée a été découverte lors de la perquisition et a été saisie par les gendarmes. Après près de 48 heures de garde à vue, le jeune suspect a été déféré devant le procureur de la République à Cayenne, en vue d’être jugé en comparution immédiate.  « La rapidité avec laquelle cette enquête a été résolue a permis d’éviter une escalade de la violence », explique le chef d’escadron Arnaud Amestoy, commandant de la compagnie de gendarmerie de Kourou. L’investissement continu d’une vingtaine de gendarmes de la compagnie de Kourou a été nécessaire et a permis de résoudre l’affaire en un temps record. Cette tentative de meurtre a en effet été élucidée en moins de cinq jours grâce notamment à un fort investissement de la brigade de recherches de Kourou et à la brigade territoriale d’Iracoubo. 

Samir MATHIEU

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Gérard Manvussa 02.09.2019

Evidemment, comme il n'y a pas de meurtre, la victime a pu décrire ou nommer les auteurs, ce n'est pas un exploit des enquêteurs

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
8 commentaires
1 commentaire
A la une