• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Fait-divers

Saint-Georges de l'Oyapock : une pirogue rentre dans un bateau de la police aux frontières

Rédaction Mardi 4 Août 2020 - 18h49
Saint-Georges de l'Oyapock : une pirogue rentre dans un bateau de la police aux frontières
Une pirogue a été saisie à Saint-Georges de l'Oyapock par la PAF - Claude Joseph

Selon plusieurs sources policières, une pirogue en provenance du Brésil aurait foncé sur un navire de la police aux frontières française, dimanche 2 août. Des agents auraient exercé leur droit de retrait à la suite de cet incident, estimant la situation trop dangereuse. La PAF demanderait en ce moment l'instauration d'une plus grande collaboration entre les agents de la loi français et brésiliens sur le fleuve. Suivez l'actualité sur franceguyane.fr


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

cap40 06.08.2020
Droits et devoirs...

Beaucoup de droits en Guyane:

de ne pas ouvrir les écoles
de ne pas conduire des bus
de ne pas ouvrir les mairies
de ne pas distribuer le courrier
de ne pas lutter contre les trafiquants de tout poil aux frontières...

On croit rêver...

et les devoirs de non-retrait ???


Répondre Signaler au modérateur
bozo 06.08.2020
on rêve

La PAF exerce un droit de retrait et demande à ce que la police brésilienne fasse son boulot à sa place? On rêve...

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 05.08.2020
Hein ?!

Droit de retrait d'agents de la PAF ?!
Bientôt un droit de retrait chez les pompiers parce que le feu peut être dangereux ?
Que tous ceux qui ont peur d'exercer une profession qu'ils savaient à risque démissionnent et laissent la place à ceux qui en ont dans le pantalon.

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 05.08.2020

Droit de retrait ? Situation dangereuse ? Ils étaient venus en vacances ?

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 05.08.2020

fg un peu de rigueur, votre photo en illustration montre des légionnaires, qui eux, ne connaissent pas le droit de retrait !

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 05.08.2020

Là raison d’être de la ville d’Oyapock ( économie, développement) est uniquement basé sur le pillage de la Guyane.
Voilà un vrai sujet pour trop violans ! 10 tonnes d’or à l’année volée au peiy !

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 05.08.2020

Je crois rêver ... on n'est pas en capacité de dégainer autre chose qu'un droit de retrait ???? Dites moi que je rêve ... Une pirogue fonce sur une autre de la police et on ne fait rien ?? Il y a un bug quelque part ce n'est pas possible. Scotché en lisant les quelques lignes.

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 05.08.2020

Et bien évidemment, ils courent toujours !

Répondre Signaler au modérateur
jess 05.08.2020

on ne vous laisse pas tirer . ils veulent sauver la marchandise à la mort

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos