• S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
FLASHES

Sa casquette lui fait porter le chapeau

Vendredi 19 juillet 2013
MATOURY. Le dossier, qui a été examiné en comparution immédiate, débute par un vol à l'arraché commis le 19 octobre 2012, à Matoury. Une femme qui venait de faire des courses dans un libre-service se fait arracher sa chaînette de cou par un individu. La victime résiste et se retrouve avec la casquette de son agresseur... Cette dernière fait l'objet d'analyse et l'ADN permet d'identifier son propriétaire comme étant Marthen Salauwma, un Saint-Laurentais, âgé de 21 ans. Les résultats connus le 4 juillet sont suivis d'une perquisition au domicile de l'intéressé. Les gendarmes y découvrent des bouteilles d'alcool, notamment de whisky qui avaient été dérobées durant la période du 24 au 29 juin dans un entrepôt de Matoury et une tablette, provenant également d'un vol. À la barre le prévenu reconnaît le vol à l'arraché et celui des bouteilles d'alcool, avec des complices. Pour la tablette, il l'a achetée dans la rue à sa sortie de détention! Soulignant « le traumatisme » des victimes de vol à l'arraché, et le fait d'acheter en connaissance de cause une tablette volée, Mme le procureur requiert deux ans e de prison. M Maurice Chow Chine, pour la défense, met l'accent sur « la situation de précarité et de pauvreté » du jeune prévenu « qui a besoin d'être aidé » . Il invite à prononcer une peine « qui soit un message pour une réinsertion future » .
Après délibérations, Marthen Salauwma est condamné à dix-huit mois de prison avec maintien en détention.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire