France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Responsabiliser les enfants pour un usage vigilant d’Internet »

Mardi 26 Novembre 2019 - 03h05
 « Responsabiliser les enfants pour un usage vigilant d’Internet »
Permis internet brigadier chef jean-pierre Boyer - BERNARD DORDONNE

La direction départementale de la sécurité publique a lancé pour l’année scolaire 2019-2020 le permis Internet pour les écoliers de Cayenne. Un examen va clôturer le programme par une carte d’identité du permis internet remis par la police.

Le programme de prévention pour un bon usage d’Internet à l’école existe depuis 2013 dans l’Hexagone. Il s’adresse en Guyane aux enfants de CM2 des écoles de Cayenne et est coordonné par le brigadier-chef Jean-Pierre Boyer et le major Joseph Ésope, délégués cohésion police-population au commissariat de police de l’avenue De-Gaulle.

Explication du brigadier-chef Jean-Pierre Boyer : « Les délégués travaillent avec les associations des quartiers, la Protection judiciaire de la jeunesse, les structures en rapport avec les jeunes, et le rectorat. Nos missions sont menées dans le cadre de la sécurité au quotidien et de la prévention de la délinquance en collaboration avec la cellule de prévention en milieu scolaire. »

Depuis le début de l’année, ce programme du permis Internet a été remis à plusieurs classes de CM2. «  Ce programme national de prévention a pour objet de responsabiliser les enfants pour un usage vigilant et responsable d’Internet. Il n’y a aucune raison de faire sur Internet ce que l’on ne ferait pas dans le rue. Avant de laisser circuler votre enfant seul dans la rue, vous l’accompagnez et vous lui apprenez les règles de prudence indispensables.

13 ans, l’âge minimum requis

« De la même façon que vous savez où votre enfant va dans la rue, vous devez savoir où il va sur Internet : quels sites il fréquente. Il en va de même pour ses amis : vous connaissez ses amis dans la vie, il est souhaitable de connaître ceux avec qui il discute sur Internet », commente le commissaire Thierry Guiguet-Doron en indiquant que cette analogie de bon sens, est le fil conducteur du permis Internet pour les enfants. Ce programme aborde aussi les réseaux sociaux ainsi que le contrôle parental afin que l’enfant soit bien protégé. Lors de son inscription sur Internet, la configuration des paramètres de confidentialité et le contrôle parental permettent de protéger l’enfant de certains contenus et images qui ne sont pas appropriés à son âge. « Il faut voir le contrôle parental comme une alarme de piscine. Ce n’est pas parce que la piscine est équipée d’une alarme qu’il ne faut pas surveiller les enfants au bord de l’eau. Les parents doivent savoir que l’âge minimum requis pour s’inscrire sur un réseau social est de 13 ans. C’est pourquoi ce programme est destiné aux écoliers de CM2 comme une préparation à l’entrée en classe de 6e de collège », indique le brigadier-chef Jean-Pierre Boyer. Ce programme a été distribué dans toutes les classes de CM2 de Cayenne. à la fin de l’année scolaire, les délégués à la cohésion police-population vont organiser un examen. Les élèves qui auront réussi vont obtenir un beau sésame : la carte d’identité du permis Internet.

Bernard DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

fakarangi 28.11.2019

Déjà il faudrait que madame la maire de Cayenne puisse laisser dormir les enfants des riverains de l'école Macé car le vacarme répétitif nocturne les mercredi et vendredi ça commence à bien faire et son mépris des électeurs aussi

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 27.11.2019

Là, c'est le pompon ! On sait que le ridicule ne tue pas, est-ce une raison pour en franchir les limites ? J'aime beaucoup le "Avant de laisser circuler votre enfant seul dans la rue, vous l’accompagnez et vous lui apprenez les règles de prudence indispensables". On doit pas rencontrer les mêmes géniteurs, prétendus par ailleurs parents, et récompensés mensuellement comme tels par la CAF. Voilà un commissaire au pays des bisounours. Ben oui, tu penses qu'ils ont besoin d'aller sur internet pour chercher de la viande fraiche ? T'as qu'à observer la file de bras cassés haletant devant les gamines, à la sortie des collèges.
Du coup, c'est quoi, un "contenu approprié à son âge", pour un CM2 ? Et c'est quoi, un CM2, d'abord ? Ce serait une gamine que son papa n'a pas encore traditionnellement honoré ?

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 28.11.2019

Ne critiquez pas le culturel façon péyi...vilain que vous êtes.

Répondre Signaler au modérateur
den97300 27.11.2019
Bravo!

Felicitations a la police qui est une aide précieuse à l'éducation de nos enfants

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
A la une