France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Résistance et affrontements au mont Baduel

franceguyane.fr / T.F Mardi 3 Avril 2012 - 07h45

- Henri GRIFFIT

Afficher toutes les miniatures
Des affrontements ont opposé ce mardi matin (03.04.12) des habitants du mont Baduel, à Cayenne, et les hommes de la Compagnie départementale d'intervention. Ces derniers ont fait usage de grenades lacrymogènes afin de forcer les barrages qui empêchaient l'accès au mont et ainsi disperser les manifestants. Ceux-ci ont répliqué par des jets de pierres.

L'opposition s'est achevée sans blessé. Un manifestant a été interpellé et conduit au commissariat de Cayenne.

Les affrontements se sont déroulés dans le cadre d'une opération de démolition diligentée par la mairie de Cayenne. Le premier magistrat, Marie-Laure Phinéra-Horth, et des agents municipaux sont arrivés sur les lieux aux aurores.

Constatant la présence de barrages constitués de pneus, de bois et de pierre, le maire a fait appel à la police nationale. Une trentaine de policiers (Brigade anticriminalité et Compagnie départementale d'intervention comprises) ont été mobilisés.

En fin de matinée, les agents municipaux ont pu commencer à détruire deux des quatre constructions illégales visées par l'arrêté municipal. Trois familles ont été expulsées et vont bénéficier d'un relogement provisoire. Au total, ce sont huit habitations illégales qui doivent être détruites avant le mois de juin. 56 personnes occupent ces logements.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
20 commentaires

Vos commentaires

mica 05.04.2012
Logement

Ces squatteurs du Mont Baduel pour certains peuvent payer un loyer,et si vous allez à Matoury (Balata) beaucoup d'étrangers ont acheté et construit pour louer,le prix d'un loyer (compatriote ou pas) est très élevé.Les sociétés qui louent avec l'aide de la Caf ont des locataires malgré un loyer de 46,98 ou 70 euros qui ne payent pas.Je paye des impôts,je crève le plafond (que j'ai dû faire réparer)à mes frais ,allocation exonération et prime connaît pas payer oui.Je ne dis pas qu'en Guyane il n'y a pas des gens miséreux,mais je demande le respect pour nos représentants, pour nous mêmes.Ailleurs c'est la prison illico presto si vous osez parler trop fort.

Répondre Signaler au modérateur
B.Y.O 04.04.2012

Il est, en effet, indispensable de faire remarquer le courage et l'implication dans sa tâche de Mme Phinera-Horth ainsi que de son équipe!!!

Toutefois je suis choqué de voir les termes des arrêtés!!! Comment ça on les vire parceque la colline s'effondre??? Mais pas du tout, ils doivent partir parcequ'ils n'ont pas de titre de propriétés, ce sont tout simplement des squatteurs qui par leur bêtise et egoïsme rendent le contribuable responsable et à fortiori payeur de plausible dégat!!! Soit. Comme le dit un internaute "construisons" notre barraque en plein milieu de la matourienne, c'est dangereux, interdit, peut être seront nous relogés gratos et dans mieux!! Bref n'allez pas en prison, passez par la case "départ" et touchez vos 20 000... sympa les nouvelles règles de ce monopoly....

Répondre Signaler au modérateur
Baclou 04.04.2012
O%vont-ils aller ?

Effectivement, un peu trop facile de squatter et de revendiquer ! Mais avaient-ils une autre solution ? Il y a t il suffisament de logements et de terrains pour la population ? Si oui, facile de les reloger alors... Sinon où vont ils aller ? Squatter un autre terrain ?

Répondre Signaler au modérateur
B.Y.O 04.04.2012
RE: O%vont-ils aller ?

Tu payes tes impots, tu votes? Oui et tant mieux! c'est aux votants de changer la donne, car c'est nous qui changeons les élus!!! Donc oui il y a de la terre pour tout le monde, pour ceux qui payent surtout et après ben si t'as pas moyen d'acheter tu fais comme tout le monde, tu loues et puis c'est tout.

Y'a de la place dans mon salon aussi c'est pas pour autant que j'accepte des squatteurs!!

A bon entendeur

Répondre Signaler au modérateur
pollux973 04.04.2012
Bravo

Bravo madame Le Maire, vous avez le courage et l'honnêté d'effectuer ce que vos administrés attendent depuis longtemps. Il est scandaleux que l'état représenté en Guyane par le Préfet se dérobe dans l'application de la loi. Dans quel pays du monde, voit-on que des squatters (quelle que soit la nationalité) qui osent s'installer sur un terrain et revendiquer avec violence , menaces et injures le droit au logement, alors que tant de personnes essaient d'acquérir légalement un logement ou un terrain et de faire vivre une famille. Je ne crois pas qu'en Haïti, au Brésil ou au Surinam il soit possible de faire cela et de surcroît avec le soutien financier des allocations familiales et du RSA. Il serait temps que la Guyane se réveille et défende ses richesses et son honneur trop souvent bafoué par ce genre de personnes. Merci madame le Maire, vous êtes une des rares autorité à faire réellement avancer la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
shabeen 04.04.2012
encore

je voudrais dire aux ceux qui encouragent ce comportement les deux antillais qui parlent au nom des autres, d'aller faire en Guadeloupe ou en Martinique, la Guyane ce n'est pas la poubelle des DOM, PREN YE? BAY YE ROUN TERAIN

Répondre Signaler au modérateur
shabeen 04.04.2012
corage

enfin un maire qui a le courage de faire appliquer le LOI FRANÇAISE. Pour ceux qui nous accusent de maltraiter les étrangers en Guyane,je vous renvoie aux ROMS expulsés par votre Ministre de l'intérieur, il est vrai que nous sommes pas dans la CREUSE ici, et qu'on peut faire tout et n'importe quoi. Il y a un représentant de l'état français dans ce département, et c'est à lui de faire respecter la LOI FRANÇAISE, et pas laisser gérer les merdes par le maire de Cayenne.Oui je paie des impôts, non je n'ai pas aux aides car je dépasse de 40 € le plafond, non je n'ai pas un lopin de terre pour mes enfants, et malheureusement je ne suis pas prête d'en avoir.Alors aux donneurs de leçons prenez les et emmenez les dans la creuse, la Bretagne etc, car moi je n'insulte pas les gens quand je me rends dans un pays étranger, le respect de l'autre, la reconnaissance mais certaines personnes vivant en Guyane ne connaissent pas. Merci Mme le Maire pour votre courage, et votre volonté de faire vraiment changer Cayenne, merci d'être à nos côtés et pour nous, encore une fois c'est une femme

Répondre Signaler au modérateur
Titiane 04.04.2012

N'oublions pas que Cayenne est une des villes de France où il y a proportionnellement le plus de riches payant des impôts sur la fortune. Alors nantis de la Guyane, arrêtez de faire payer des loyers hors de prix aux pauvres...

Répondre Signaler au modérateur
Brata 04.04.2012
Astuce pour se loger.

L’immobilier est hors de prix et vous êtes à la rue ?!
Pas de problème : Squattez un terrain et installez 4 taules qui en feront votre maison, déroutez l'électricité et l'eau si vous pouvez. Attendez que la police vienne et hurlez votre mauvaise foi sans retenue. Faites vous reloger sur le dos des contribuables.
P.S : Il est important de cacher vos papiers d’identité Française et de se faire passer pour un ressortissant d'un pays non européen (prenez un accent pourri), sinon le relogement ne marche pas.

Répondre Signaler au modérateur
jojo 04.04.2012
trop fort

Voilà ce que sa donne et le pire sa ne fait que commencer il faut que ces gens la comprenne même si ils sont majoritaire en Guyane que l'on ne peut pas faire n'importe quoi dans le pays la Guadeloupe et la Martinique ont repris les expulsion à quand la Guyane ?????

Répondre Signaler au modérateur
B.Y.O 04.04.2012
RE: trop fort

Le jour où la Guyane sera une île, peut-être que les frontières seront plus facile à rendre "imperméable" mais ce n'est pas le cas. De plus la solution face aux étrangers ce n'est pas de les renvoyer dans leur pays comme des malpropres mais faire savoir aux gouvernements concernés que la Guyane ne laissera plus les ressosrtissant étrangers venir pour gratter les avantages sociaux que nos parents ont acquis!! Et donc rendre coupable ces gouvernement de laxisme envers leurs citoyens!
Et je le redis, au mont baduel beaucoup sont nés sur le sol guyanais!!! à bon entendeur!

Répondre Signaler au modérateur
A la une
4 commentaires
1 commentaire
3 commentaires