France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Plus de 600 piqûres sur trois des gendarmes blessés jeudi

Lundi 09 décembre 2019
Plus de 600 piqûres sur trois des gendarmes blessés jeudi
DROITS RESERVÉS

L’heure est au bilan après l'attaque d’abeilles tueuses qui a touché dix-neuf gendarmes jeudi après-midi, alors qu’ils étaient en intervention, à la poursuite de malfaiteurs, en forêt.

Sept ont été légèrement blessés et sont rentrés chez eux dès le soir. Huit ont été moyennement touchés et ont tout de même passé la nuit à l’unité annexe à l’hôpital mise en place suite au déclenchement du plan blanc. Trois autres gendarmes ont eux été bien plus sérieusement touchés. Les infirmières ont compté plus de 600 piqûres d’abeilles sur leurs corps ! Ils sont restés hospitalisés sous étroite surveillance au décrochage puisque leurs reins ont été atteints. Dans leur malheur, les gendarmes ont eu la chance de tomber sur une équipe du Smur qui rentrait d’intervention et qui est passée sur la RN1 juste après l’attaque des abeilles tueuses et qui a pu prendre en charge le plus rapidement possible les blessés. Sans cette rapidité dans leur action, le bilan aurait pu être bien plus grave. Par exemple, 1 500 piqûres sont mortelles pour un adulte de 75 kg.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire
1 commentaire