France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Peine réduite pour Léon Bertrand

P.-Y. C. Jeudi 2 Octobre 2014 - 04h48
Léon Bertrand, lors de son premier procès à Fort-de-France ( photos d'archives)

En appel, le maire de Saint-Laurent est condamné à vingt mois de prison dont quatre avec sursis, 80 000 euros d'amende et deux ans de privation de ses droits civiques, dans l'affaire des marchés frauduleux de la CCOG.

Le verdict est tombé ce jeudi matin, au procès en appel des marchés publics de la communauté de communes de l'ouest guyanais (CCOG). Le président et maire de Saint-Laurent Léon Bertrand est condamné à vingt mois de prison, dont quatre avec sursis. Il écope également de deux ans de privation de ses droits civiques et de 80 000 euros d'amende (* et non 90 000 euros comme indiqué dans un premier temps par erreur). C'est moins que lors du procès de première instance. Léon Bertrand avait alors été condamné à trois ans de prison ferme, cinq ans de privation de ses droits civiques et 150 000 euros d'amende. Cette nouvelle peine devrait lui éviter de retourner en prison, un aménagement étant possible.
Son ancien directeur général des services, Augustin To-Sah Be-Nza a vu sa condamnation requalifiée en complicité de corruption. Il écope de dix-huit mois de prison, dont quatre avec sursis, et de 40 000 euros d'amende.
Son ancien directeur de cabinet, Richard Cheung-A-Long, est condamné à douze mois avec sursis et à 30 000 euros d'amende.
L'ancien directeur de la Senog, Guy Le Navennec, est relaxé.
La culpabilité de l'architecte Jean-Pierre Lasalarié et de l'entrepreneur Jean Pradié est confirmée.