• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
APATOU

Paul Dolianki accueilli chaleureusement à l'aéroport

Pierre ROSSOVICH Lundi 24 Août 2020 - 18h54
Paul Dolianki accueilli chaleureusement à l'aéroport
Paul Dolianki, au milieu de ses supporters, venus l’accueillir à sa descente d'avion. - (photo : P.R.)

Plus de cinquante Apatoussiens étaient présents à l’aéroport Félix-Éboué ce lundi après-midi. Ils ont accueilli chaleureusement leur maire Paul Dolianki qui revenait en Guyane après avoir été arrêté à Orly avec 2,6 kilos de cocaïne dans sa valise. Depuis son arrestation le 15 août dernier, l’édile clame son innocence.

 Ils sont venus en bus pour accueillir leur maire. Une cinquantaine d’habitants d’Apatou étaient présents ce lundi après-midi à l’aéroport Félix-Éboué pour le retour de Paul Dolianki. Ce dernier est arrivé à 17h par la compagnie Air Caraïbes. À sa sortie sur le parking de l’aéroport, le comité d’accueil lui a réservé une vraie fête. Embrassades, musique, danse traditionnelle… Tout y était. Le maire y est même allé de son petit discours avec micro et sono embarqués : « Je suis très innocent dans cette affaire » a-t-il répété. Aux alentours, les voyageurs présents à l’aéroport restent un peu médusés. Certains demandent même s’il s’agit d’une « star » qui est arrivée. « J’ai tout dit au niveau national, nous a-t-il répondu ensuite. Je remercie l’ensemble des Guyanais qui m’ont apporté leur soutien lors de mon arrestation. Je remercie les administrés de la commune d’Apatou qui ont fait le déplacement pour me souhaiter la bienvenue. Je suis innocent. Je le dis pour toujours. La Guyane est mon pays, j’étais obligé de rentrer chez moi. »

Pour rappel, Paul Dolianki, a été arrêté et placé en garde à vue en région Parisienne le 15 août dernier alors qu'il arrivait de Cayenne et devait se rendre à un rendez-vous au ministère des Outre-Mer. Pour sa défense, l'élu a expliqué avoir « récupéré la valise d'une amie avant que cette dernière ne se volatilise », expliquant qu'il n'avait absolument pas connaissance de la présence de stupéfiants à l'intérieur. La drogue se trouvait caché dans un double-fond. Le maire d’Apatou est ensuite passé devant le juge d'instruction au tribunal judiciaire de Créteil, mardi 18 août. Il a été mis en examen pour des délits douaniers et non pour trafic de stupéfiants selon son avocat, maître Patrick Lingibé et placé sous contrôle judiciaire. Son passeport a été retenu et il a interdiction de quitter le territoire français, ce qui entend qu'il pouvait entrer en Guyane.

Par le passé, Paul Dolianki a vécu deux jours de garde à vue, soupçonné de délit de favoritisme, de recel d'abus de confiance, de prise illégale d'intérêts et de détournement de biens publics.

Il avait également été poursuivi pour une affaire de travail dissimulé en 2011 avant d'être relaxé dans ce dossier en 2014.
• NOTRE FACEBOOK LIVE À REVIVRE ICI :

Le maire d'Apatou Paul Dolianki de retour en Guyane. Des habitants de la commune ont fait le déplacement pour l'accueillir

Publiée par France-Guyane sur Lundi 24 août 2020

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
22 commentaires

Vos commentaires

cap40 26.08.2020
g un bagage...

g un bagage à mon nom , qu'il est pas à moi... que l'on m'a donné pour le livrer et que je savais pas ce qu'il y avait dedans. Encore un sketch d'un zélu guyanais. Relâché avec 2,5 kg de coke... bizarre quand même.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 26.08.2020

Que ce soit avec Fillon aujourd'hui condamné, qui rassemblait des centaines de milliers de partisans place du Trocadéro à Paris, alors que l'on savait déjà tous qu'il avait détourné pour plus d'un million d'argent public. Que ce soit avec Sarko et toutes ses cassseroles judiciaires, réunissant lui aussi en son temps les foules sur la même place… Jusqu'à plus modestement l'escroc Balkany lui aussi condamné qui compte pourtant encore de nombreux électeurs le soutenant contre vents et marées. Il y en a encore qui découvrent la lune sous le ciel d'Apatou… Quelle naïveté. Et que dire des relents de xénophobie teintée de racisme transpirant ça et là. Si le parigot bien instruit et éduqué des Hauts-de-Seine a le droit de soutenir des escrocs, sans se faire traiter d'immigré, d'africain, ou d'haïtien, au nom de quoi devrait-il en être autrement pour une cinquantaine d'aficionados de l'édile d'Apatou… A quel moment cet arrière fond latent de rejet de l'altérité, engendre-t'il une nette différenciation? Pourquoi cela deviendrait-il subitement beaucoup plus grave, lorsque ce sont des noirs qui soutiennent leur politicien supposé corrompu? Où s'envolent-ils donc vos cries d'orfraies sur le déclinisme français, lorsque ce sont des parisiens qui aclament par milliers un Fillon corrompu?

Répondre Signaler au modérateur
Laurent du maroni 27.08.2020
NPO les "trois points"

Et les Cahuzac, Balkany, les diamants de Giscard, les valises de Jacques etc. Tous des franc-maçons "bien logés" Par contre je crois qu'il est important que les personnes puissent traiter les crapules de crapules sans que l'amalgame "xéno-raciste" soit systématiquement brandit (comme dirait COluche).

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 26.08.2020
réseau au complet

Facile pour les enquêteurs la photo du réseau au complet !!!!!

Répondre Signaler au modérateur
caracara 25.08.2020

Voilà, Les Apatoussiens sont venus accueillir ce triste personnage qui traîne des casseroles derrière lui; mais bon cela est normal maintenant d'idolâtrer les voyous(bel exemple avec la famille Traoré).Chacun aura sa photo, et pourra l'accrocher au mur! Mais dans quel monde vivons-nous? Tous les français qui se sont battus pour leur pays, doivent se retourner dans la tombe, si de la haut, ils voient ce qu'est devenus ce pays. Honte aux Apatoussiens, à ces assistés qui déshonorent ce département! Mais ils ne sont pas les seuls!

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 25.08.2020
Surréaliste !

En voyant les images, on a le sentiment que M.Le Maire a réalisé quelque chose de fantastique en métropole et que ces administrés sont fiers de lui. Attendons que la justice se prononce sur ce dossier. En attendant, un peu de discrétion serait la bienvenue.

Répondre Signaler au modérateur
seu otário 25.08.2020

Les joies du clientélisme

Répondre Signaler au modérateur
seu otário 25.08.2020

La Guyane fait l'exploit d'accumuler les tares de l'Afrique et de l'Amérique centrale le tout arrosé par les allocs et le laxisme. Le "péyi" sera à très court terme un mélange de Haïti et de Mayotte avec sa démographie galopante d'assistés et de clandestins

Répondre Signaler au modérateur
g6d 25.08.2020
irresponsabilité

Non content de transporter un bagage non vérifié, cet élu fait fi des gestes barrières en épidémie de covid19.
50 personnes collées les unes aux autres sans la moindre protection.
Comptez sur lui pour être rigoureux et montrer l'exemple!

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 25.08.2020

"Les Français sont des veaux." Charles de Gaulle
Et apparemment ils en sont fiers, ils se vautrent sans vergogne dans la médiocrité, poussent du coude pour figurer sur la photographie afin que toute la Guyane soit au courant.
Accessoirement, une bonne place sur le cliché ça peut servir la prochaine fois qu'on ira mendier une assistance à la mairie !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
2 commentaires
Une

EN PHOTOS : Encore quelques heures pour...

HRE / Photos : Katryn Vulpillat - Dimanche 20 Septembre 2020

 

2 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos