France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
justice

Passés par la Guyane, les trafiquants sont jugés aujourd'hui à Orléans

SH avec La République du centre Mardi 19 Mai 2020 - 09h31
Passés par la Guyane, les trafiquants sont jugés aujourd'hui à Orléans
Les mules avaient été interpellées à Orly. - Photo d'illustration — DR

L'information est relayée aujourd'hui dans les colonnes de nos confrères de La République du centre. Onze prévenus, dont deux femmes, sont jugés aujourd'hui et demain par le tribunal correctionnel d'Orléans, pour un vaste trafic de cocaïne. Ils étaient arrivés dans l'Hexagone après une escale en Guyane.

La drogue était envoyée par voie postale depuis la Martinique mais plus généralement importée depuis le Suriname, en passant par Cayenne avant d'arriver à Orly. Neuf hommes et deux femmes, âgés de 20 à 42 ans, répondent, à partir d'aujourd'hui, devant le tribunal correctionnel d’Orléans, de leur implication dans un vaste trafic de cocaïne, comme le rapporte dans son édition du jour La République du centre.
Deux jours de procès
Une affaire de mules, comme de nombreuses autres par le passé, qui a fait de la Guyane une des plaques tournantes d'un vaste trafic.  Elle avait été mise au jour en mai 2018 par les policiers, alors que la drogue était revendue à Orléans et dans son agglomération. Six des prévenus sont déjà en détention provisoire. L'enquête avait notamment permis d'interpeller plusieurs de ces individus lors de leur passage à l'aéroport d'Orly. Ainsi, en décembre 2018, une femme était arrêtée avec 1,5 kg de drogue dans ses bagages. En avril 2019, un homme et une femme avaient également été interpellés avec des ovules dans le corps : respectivement 593 grammes de cocaïne (69 ovules) et 587 grammes (53 ovules).

La plupart des prévenus encourt 10 ans de prison. Le procés est programmé sur deux jours.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire