• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Faits divers

Papaïchton: John Mpemba Boni, le principal du collège a été arrêté

I.J Samedi 3 Juillet 2021 - 09h43
Papaïchton: John Mpemba Boni, le principal du collège a été arrêté

Le principal du collège capitaine Charles-Tafanier de Papaïchton a été placé en garde à vue le 30 juin dernier pour des faits d'harcèlement moral au travail, abus de biens publics, et abus de confiance et violence sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité. Il passera devant le Tribunal correctionnel en septembre prochain. 

Le principal du collège capitaine Charles-Tafanier de Papaïchton, Monsieur John Mpemba Boni, a été placé en garde à vue le 30 juin dernier pour des faits d'harcèlement moral au travail, abus de biens publics et abus de confiance et violence sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité. Il devra comparaître devant le tribunal correctionnel le 17 septembre 2021. 

D'après nos informations, ce principal avait également fait l'objet d'une enquête administrative du côté du Rectorat. En janvier dernier, le rectorat avait en effet délégué trois personnes chargées d'interroger l'ensemble du personnel de l'établissement ainsi que les élèves et parents. Pour certains, "c'est ce qui aurait conduit à ce que Mr Mpemba Boni soit poussé à la retraite à la fin de cette année scolaire" mais nous n'avons aucune connaissance des conclusions de l'enquête. Ce qui est certain c'est qu'il y aura effectiment un nouveau principal dès la rentrée prochaine en la personne de Mr Mustapha Drissi.
Un harcèlement moral au travail dénoncé dès 2015 
Dès 2015, des parents d'élèves s'étaient mis en grève et appelaient à sa démission, dénonçant la pression exercée sur les enseignants de ce collège "menaçant pour certains de partir en cours d'année", et qui jusitifiait des postes vacants au sein de l'établissement qu'aucun professeur ne souhaitait prendre. Le collège avait même dû fermer. 

De notre côté, nous avons pris connaissance d'une succession de professeurs ayant été mis en arrêt maladie longue durée de ce fait et d'un dépôt de plainte pour harcèlement moral à l'encontre de John Boni. Certains professeurs ont accepté de témoigner brièvement tout en restant très prudents " Oui la pression pouvait être telle que cela devenait parfois impossible de travailler pour tout le monde J'ai vu des collègues aller si mal qu'ils étaient prêts à partir du jour au lendemain" déclara l'un d'entre eux mais souhaitant rester vague. Un autre atteste avoir été personnellement victime de cet harcèlement moral. 

Quant aux faits de violence sur mineur de 15 ans, tous préféreront garder le silence. 
Dès 2015, des parents d'élèves s'étaient mis en grève dénonçant la pression subie par les enseignants par ce principal. -


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 03.07.2021
oui enfin bon

les enseignants ils ont tendence a faire une montagne d'une sourie aussi... arret maladie longue duree aux frais du contribuable, sa fait plaisir a nous qui payons les impots...

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 05.07.2021

Personnel local incompétent...toujours la même histoire. Vivement les concours peyi...la formation est déjà au rabais. La Guyane a le personnel qu'elle mérite...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
5 commentaires
1 commentaire
A la une
7 commentaires
3 commentaires
3 commentaires