• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Numéros d’appels d’urgence indisponibles : pourquoi la Guyane a aussi été touchée ?

R.L. Vendredi 4 Juin 2021 - 16h35
Numéros d’appels d’urgence indisponibles : pourquoi la Guyane a aussi été touchée ?
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fustigé des "dysfonctionnements graves et inacceptables" à propos de la panne survenue chez l'opérateur Orange qui a perturbé les numéros de secours mercredi soir et qui pourrait avoir causé la mort de trois personnes - DENIS CHARLET (AFP/Archives)

Une panne a affecté l’ensemble des numéros d’urgence mercredi (2 juin) sur tout le territoire national. La Guyane, et plus globalement les outre-mer, dépendent de la même plateforme que l’ensemble des départements et régions de France.

 Pour une fois, la continuité territoriale a joué pleinement. Ce mercredi, en même temps que l’ensemble des départements et régions de France, la Guyane connaissait une sérieuse perturbation de ses numéros d’urgence. Impossible de joindre les pompiers, le Samu, les forces de l’ordre etc. Rapidement, la préfecture a communiqué des numéros de substitution pour joindre les différents services. De nombreux territoires ont effectué de même.

Au niveau national, une réunion de crise était déclenchée au ministre de l’intérieur, place Beauvau. Les numéros d’appels sont restés indisponibles environ 7 heures. Un « dysfonctionnement grave et inacceptable », a fustigé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, ce jeudi. Orange a présenté ses excuses.

Le bilan encore provisoire des victimes potentiellement liées à un retard de prise en charge est de quatre personnes décédées : une dans le Morbihan, deux à La Réunion et une dans les Bouches-du-Rhône.
Une plateforme et un marché national
Selon les premières informations remontées au lendemain de cet incident sans précédent, c’est la plateforme nationale qui aurait connu une panne. Elle est répartie sur six sites, en divers endroits du territoire. C’est le serveur informatique utilisé pour l’acheminement des appels d’urgence, qui aurait été affecté.

Des analyses vont être menées entre l’opérateur et le donneur d’ordre (le ministère de l’intérieur) pour analyser ce dysfonctionnement.

L’accès aux numéros d’urgence fait l’objet d’un marché national, ce qui explique que tous les territoires aient été touchés, y compris la Guyane et les Outre-Mer. Historiquement, c’est Orange (auparavant entreprise d’État) qui assure ce service.

Si les appels d’urgence sont externalisés, c’est pour permettre que chaque citoyen français, où qu’il soit, puisse utiliser ces services d’urgence : depuis son domicile, depuis l’extérieur, depuis un téléphone portable… Or, seuls les réseaux d’un opérateur télécom permettent d’offrir ces services aux usagers.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
4 commentaires
A la une
1 commentaire
6 commentaires