France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Nouvel accident mortel ce matin sur la RN1

P.R. Vendredi 5 Avril 2019 - 10h04
Nouvel accident mortel ce matin sur la RN1
Source : Coyote Trafic

Un piéton a été percuté par un bus scolaire ce matin vers 7h00 sur la route nationale 1, au niveau de la Chaumière. Le piéton, d'une soixantaine d'années, est malheureusement décédé. Il est le onzième mort sur nos routes depuis janvier. Bien qu'ayant eu lieu à la Chaumière, l'accident a causé un immense embouteillage entre Tonate et Soula, dans le sens Macouria-Cayenne. Suivez l'info sur franceguyane.fr !


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

BonPom 06.04.2019

Même à 50 km/h, l'impact a créé un choc équivalent à la chute de 3 étages pour le piéton ! A 50 km/h, un piéton a (en moyenne) environ 50% de chance de survie … et à peine 20% si la vitesse est de 60 km/h ! Un bus a habituellement un "mouchard" et les enquêteurs n'auront aucune difficulté à connaître la vitesse du bus au moment de l'accident.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 05.04.2019

Bonjour
Mais comment un bus a 7h00 du matin peut il percuter un piétons à la Chaumière ??? Quand on voit la photo on en déduit la violence du choc. Je serais curieux de connaitre la vitesse du bus au moment de l'impact ... On en saura peut être plus prochainement.
Pour rebondir sur un commentaire, l’État n'a rien a voir la dedans, c'est une histoire de comportement ( du piéton et du chauffeur )et de respect des règles. C'est tout.
Si un piéton-adulte n'est pas conscient que marcher au bord d'une route de nuit sans gilet c'est extrêmement dangereux, alors je ne vois pas ce qu'on peux faire pour lui, par exemple. La ce n'est pas le cas car à 7h00 il fait jour. Affaire à suivre !!

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 05.04.2019

Et les scooters et voitures qui grillent les stop impunément. Les deux roues tout aussi arrogants qui prennent les sens interdits. La Guyane est partie en vrille. L'Etat y est en dessous de tout (pas assez de moyens) et nos politiques font des discours...

Répondre Signaler au modérateur
Bouaké 05.04.2019
Responsabilisons tous le monde!

Quand allons nous faire comprendre aux gens qu'être piétons sur une route reste quelque chose de très dangereux. Traverser sans regarder et imposer le fait que les véhicules doivent rester vigilants (ce qui reste normal) n'empêche pas les accidents... Comment arrêter un véhicule quand un vélo grille le stop et coupe devant? Tout le monde doit être attentif sur la route et respecter le code et se rendre compte que même si on est prioritaire, ça ne vaut pas une vie. La sécurité routière est l'affaire de tous. Responsabilisons également les piétons, les cyclistes, les deux roues motorisés, bref, tous ceux qui risquent leur vie et qui n'ont pas de carrosserie pour se protéger. Le problème n'est pas au niveau des infrastructures mais plutôt au niveau du comportement de tous!

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 05.04.2019

Enfin un article dans le journal pour s'interroger sur le comportement des conducteurs locaux. Peut-être arrêtera-t-on un jour de parler infrastructures pour se concentrer sur les chauffards des lignes droites, les téléphones et autres dingos guyanais.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
A la une
3 commentaires
6 commentaires