ASSISES

Meurtre à Cabassou : les peines maintenues en appel

Meurtre à Cabassou : les peines maintenues en appel

Vingt ans chacun : la cour d’appel de Guyane a réédité le verdict prononcé en première instance à l’encontre des deux protagonistes responsables de la mort violente d’un homme, le 4 mars 2017, cité Cabassou.

 Dans l’affaire de l’assassinat, en 2017, de Jean-Marie David, touché par deux coups de fusil mortels lors d’une fête organisée à la cité Cabassou (lire par ailleurs), la cour d’appel de Guyane a confirmé les peines prononcées en première instance, en mars 2020 : à savoir 20 ans de réclusion criminelle pour l’auteur des coups de feu, Vladimir Jean-Baptiste, et 20 ans également pour Anténord Goin, dit Tiléon, mis en cause pour complicité d’assassinat. Dans ses réquisitions, l’avocat général,...
franceguyane.fr 544 mots - 04.02.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres