• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le gardé à vue de Kourou déféré pour violences aggravées et tentative d'enlèvement puis placé sous contrôle judiciaire

SH Mardi 14 Juillet 2020 - 12h48
Le gardé à vue de Kourou déféré pour violences aggravées et tentative d'enlèvement puis placé sous contrôle judiciaire

Ce matin, un groupe d’une quarantaine de personnes est venu manifester sa colère devant la gendarmerie de Kourou, créant une situation tendue. Un homme venait d’y être placé en garde à vue pour des faits de violences aggravées qu'il a finalement reconnu.

Dans l'après-midi, le procureur de la République de Cayenne Samuel Finielz est venu apporter des précisions sur la situation tendue générée ce matin à la gendarmerie de Kourou par un groupe d'une quarantaine de personnes. « Dans la soirée du 10 juillet, divers objets ont été dérobés au domicile d’une famille de Kourou, précise-t-il dans un premier temps. Prévenus dans la soirée par le fils de la propriétaire des lieux, les gendarmes de Kourou se sont rendus sur place le lendemain matin pour faire les constatations utiles et sur les indications du plaignant, ont fait des vérifications dans un squat situé à proximité.
Le fils de la victime du cambriolage reconnaît les faits qui lui sont repprochés
Dimanche soir, les gendarmes étaient informés « de l’agression violente de deux sdf de Kourou, par un individu porteur d’une planche en bois cloutée. Les deux victimes bénéficient de 6 et 10 jours d’ITT, poursuit le procureur. Les médecins constatant des perforations de la peau à plusieurs endroits. Les victimes ont relaté avoir été abordées par un individu qui leur a demandé s’ils avaient le nom du voleur. Une des victimes a ajouté qu’après avoir été frappé, le mis en cause l’a ligoté et s’apprêtait à le mettre dans sa voiture quand un témoin est intervenu et a provoqué la fuite du mis en cause. »

Les investigations ont permis de l’identifier comme étant le fils de la victime du cambriolage de vendredi dernier. Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et les a expliqués par le comportement des SDF qui l’auraient agressé l’un à la suite de l’autre. Il a été déféré au parquet pour violences aggravées et tentative d’enlèvement, puis placé sous contrôle judiciaire par le juge des liberté et détention. Le dossier sera évoqué à l’audience du 28 juillet.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Vendeta973 15.07.2020
Fort de café

La famille se fait voler par les mecs du squat d’à coté, composé de mecs qui n’ont rien à faire sur notre territoire....et c’est celui qui fasse au manque de réactivité cherche à se faire respecter en tant que français chez lui qui se fait « emm.... »,
On se marche sur la tête, que l’affaire passe au assise et ne soit pas ré qualifié en délit, et le peuple se prononcera pour du sursi voir un défaut de peine,
En attendant pour moi il a eu raison de vouloir récupérer son du

Répondre Signaler au modérateur
Nespresso 14.07.2020

Franchement ? On s'en f...

Répondre Signaler au modérateur
Visionnaire973 14.07.2020
A quand une bonne guerre ?

Plus les mois passent plus la probalité d'une guerre civile augmente en France.
Voilà ce qui se passe lorsque l'état devient une passoire , voilà ce qui se passe lorsqu'on a un systeme judiciaire completement obsolete car gangrené par l'ideologie socialo communiste droit-de-l'hommiste , voilà ce qui se passe lorsqu'on a une ancienne ministre indépendantiste comme Taubiera qui abroge les peines planchers , voilà ce qui se passe lorsqu'on a politique immigrationniste voilà ce qui se passe lorsqu'on accueille et naturalise par le droit du sol des populations illétrées et perfusées aux aides sociales que le gentil et larbin français accepte de payer sans rechigner.
Voilà la France et la Guyane d'aujourd'hui , des territoires devenus anarchiques où même les citoyens refusant de s'armer y compris moi vont devoir le faire dans les années futures car nous avons un état faible qui poursuit son autodestruction

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 15.07.2020

Franchement... il fallait exhumer l'indépendantisme de Mme Taubira alors qu'il était mort depuis 40 ans ?

Répondre Signaler au modérateur
Visionnaire973 15.07.2020
@ affreux jojo

On a le droit d'être nationaliste ou indépendantiste , en revanche etre une personne racialiste qui n'aime pas la france et accessoirement les personnes leucodermes ca me derange davantage ( enfin c'est mon avis on est pas obligé de penser comme moi ) La suppression des peines planchers etait une façon pour elle de mettre le souk dans le pays et elle y a reussit lorsqu'on voit l'insecurité criminelle de plus en plus galopante.
De + c'est une sympathisante d'extreme gauche elle n'a rien d'une socialiste et quand on connait l'ideologie communiste de ce pays c'est à faire peur.
Donc c'etait une facon de rappeler le fiasco de cette ancienne ministre.
Grande oratrice et très intelligente mais avec une haine interieure profonde.
Et l'entendre dire qu'Assa Traoré est une chance pour la France est une insulte au peuple. Cette derniere est une militante suprémaciste noire qui a la meme ideologie que les supremacistes blancs donc répugant.
Et quand on connait le pedigree de la famille Traore dont Adama en matiere de delinquance et condamnation et qu'on veut en faire un martyr laissez moi rire.
Toute la symbolique de la decadence française

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 25.07.2020
Je suis en retard !

Pardon, votre réaction m'avait échappé.
Mme Taubira a des idées politiques bien ancrées à gauche, j'en conviens.
Sa politique pénale est discutable (au sens où elle est loin de faire l'unanimité), j'en conviens également.
Mais tout le reste n'est qu'exagération : montrez-moi un seul écrit, une seule position, que vous ne serez pas obligé de tordre pour qu'elle aille dans votre sens, et qui soit explicitement raciste.
Et franchement, vous imaginez ce parti de vieux notables que sont les radicaux de gauche, choisir quelqu'un d'extrême gauche pour les représenter... vous n'êtes pas crédible.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
1 commentaire
A la une
2 commentaires
2 commentaires
4 commentaires