France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

« La prévention de la délinquance me tient à cœur »

« La prévention de la délinquance me tient à cœur »

Samuel Finielz est nommé procureur de la République de Cayenne par décret du 4 janvier dernier publié samedi au Journal officiel. Il a pris ses fonctions, hier au parquet de tribunal de grande instance de Cayenne. Patrick Finielz connaît la Guyane pour y avoir travaillé pendant trois ans comme juge d’instruction. Il nous donne sa vision de sa politique pénale.

Avez-vous déjà une idée de la politique pénale que vous allez mettre en place au parquet de Cayenne ?

Je viens avec des principes d’action et de fonctionnement plutôt qu’avec une ou des politiques pénales « théorisées » à distance. Les collectivités d’Outre-mer ont chacune leurs spécificités, notamment en termes de délinquance, qui imposent de bâtir les politiques pénales en s’appuyant sur l’expérience de ceux qui pratiquent, sur place, au quotidien, la lutte contre la délinquance, à savoir...

franceguyane.fr 1440 mots - 08.01.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres