France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L'image du jour : un gendarme au grand coeur

Samedi 9 Mai 2020 - 08h29
L'image du jour : un gendarme au grand coeur
La photo est spectaculaire, un gendarme n'hésite pas à secourir deux enfants lors des innondations à Saint-Georges cette semaine.
Nous sommes à la crique Onozo et l'image se passe de commentaires.
Vous aussi, n'hésitez pas à nous envoyer vos clichés et vidéos à l'adresse : france.guyane@agmedias.fr

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Nespresso 09.05.2020
N'importe quoi !

Epoustouflante cette photo : on y voit ce courageux gendarme, sur le point de se noyer, qui n'hésite pas à sacrifier sa vie pour sauver deux fillettes. On se moque de qui, là?
Le commentaire est-il un effet secondaire du confinement ? "un gendarme n'hésite pas à secourir" Ben il ne manquerait plus que ça qu'un gendarme hésite à secourir : c'est un militaire et c'est justement son métier !
"un gendarme au grand coeur" Freinons sur le Ti'Punch : il exerce son métier en toute simplicité et aide deux petites filles à se déplacer...
En d'autres temps : "Deux fillettes qui fuyaient leur cours de math sont ramenées à l'école par la gendarmerie".

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 11.05.2020

Je vous trouve pathétique et vous conseille d’arrêter net le Ti-punch !

Répondre Signaler au modérateur
den97300 09.05.2020
Félicitations !

Félicitations et merci ! Un beau geste qui restera gravé.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
3 commentaires
1 commentaire