L'évacuation avortée des réfugiés rue François Arago

L'évacuation avortée des réfugiés rue François Arago

MAJ : L'évacuation a été interrompue dans la matinée. Voir en bas de page

 Cette action fait suite à plusieurs signalements de la mairie de Cayenne. Nous parlions d'ailleurs du nouveau cri d'alerte de la municipalité, hier dans nos colonnes.

Hier, le 14 avril, une réunion a finalement eu lieu entre le préfet et la mairie. Selon cette dernière, il a été demandé de "prendre en charge les réfugiés et d'accueillir ceux qui sont en droit d'être accueillis." Il a aussi été rappelé l'existence...

franceguyane.fr 658 mots - 15.04.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir