L’abbé Beauvais condamné en appel pour son « Y’a bon Banania, y’a pas bon Taubira »

L’abbé Beauvais, qui officie à la paroisse Saint-Pie X de Marseille, avait crié ce slogan le 20 octobre 2013 lors d’une manifestation contre la « christianophobie » à l’appel du mouvement Civitas. Face aux juges, l’ecclésiastique en soutane avait soutenu que, n’ayant ni ordinateur ni téléphone portable, ne lisant pas les journaux, ne regardant pas la télévision, il ignorait la connotation raciste de l’ancien slogan de la marque de chocolat en poudre.

Selon son récit, il entendait opposer une...

franceguyane.fr 360 mots - 17.02.2016
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir