Jeunes et policiers s'accusent mutuellement des violences

« On finira bien par commencer l'examen de ce dossier à un moment ou un autre! » , lance la présidente de l'audience Michèle Sorel qui, avec une sérénité imperturbable, a laissé les avocats des sept prévenus développer les exceptions demandant l'annulation de la procédure pendant plus de trois heures avant d'aborder l'affaire. Les faits poursuivis se sont déroulés le 22 novembre 2014. Ils ont pour origine un accident au rond-point Leblond au petit matin. « J'ai perdu le contrôle de ma...

France-Guyane 679 mots - 07.01.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir