• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Iracoubo : l'église et l'office de tourisme cambriolés

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Jeudi 13 Janvier 2022 - 13h24
Iracoubo : l'église et l'office de tourisme cambriolés
DR

Déjà cambriolé en juillet dernier, le tabernacle de l'église d'Iracoubo a de nouveau été dérobé. Parallèlement, une télévision ainsi que du matèriel informatique a été volé de l'office du tourisme de la commune... une enquête est en cours.

Comme en juillet dernier, le tabernacle de l'église Saint-Joseph d'Iracoubo a été cambriolé la nuit dernière. La mairie de la commune précise "ils ont réussi à entrer en passant la main sous les persiennes et en désactivant le loquet, mais il n'y a pas particulièrement de dégâts. Il manque le tabernacle et ce qui avait dedans, c'est-à-dire les hosties".

Les faits ne s'arrêtent pas là. Un "grand conteneur poubelle" a été découvert à la sortie du bourg sur la RN1. Dans celui-ci, une télévision et du matèriel informatique a été trouvé, nous informe la gendarmerie. Plus tard, il a été compris que ces objets avaient en fait été dérobés à l'office du tourisme de la commune. Les services de la mairie expliquent que cette poubelle se situe habituellement devant le stade de foot du bourg. Le tabernacle ne figurait, cependant, pas dans le matèriel retrouvé. 

Ces faits ressemblent étrangement à ceux de juillet dernier. Les objets dérobés dans l'église avaient ensuite été abandonnés aux abords du cimetière d'Iracoubo. Si cette fois le tabernacle n'a pas encore été retrouvé, une enquête est en cours. Le dispositif de participation citoyenne d'Iracoubo à notamment été alerté.

Contactée, Céline Régis, maire de la commune, condamne ce nouveau vol : "je trouve cela inhumain. J'espère que ce n'est pas quelqu'un d'Iracoubo qui a fait ça".

L'église Saint-Joseph fut construite à l'initiative du Père Raffray, nommé en 1886. Elle a été entièrement décorée par un bagnard du nom de Pierre Huguet. L'édifice a été sélectionné en 2020 comme projet emblématique de la Guyane par la Mission Patrimoine portée par Stéphane Bern.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
7 commentaires
3 commentaires
A la une
3 commentaires