• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
faits divers

Interpellation en flagrant délit de vol au milieu de la nuit à Macouria

Mercredi 15 Juillet 2020 - 18h29
Interpellation en flagrant délit de vol au milieu de la nuit à Macouria
L'homme avait déjà été condamné à 12 mois de prison ferme, dans une autre affaire et était recherché.

L'homme interpellé faisait l'objet d'un mandat de recherche et avait déjà été condamné à 12 mois de prison ferme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les gendarmes de la brigade de Macouria ont interpellé en flagrant délit, l'auteur d'un vol dans une société de la commune, alors qu'il quittait les lieux avec le butin dérobé.

Lors de sa garde à vue, les enquêteurs ont pu déterminer que l'intéressé faisait l'objet d'un mandat de recherches suite à un jugement au cours duquel il avait été condamné à 12 mois de prison ferme.
A l'issue de la garde à vue l’individu a été déféré devant le procureur et incarcéré au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Vendeta973 16.07.2020
Mais que faisait il en liberté !???

Et voila le résultat des Lois dites Taubira, ou un gars condamné à 12 mois est en balade et récidive,
Mais bon sang, il faut avoir tué père et mere pour exécuter les peines auxquelles on est condamné ????
Une fois de plus la carence n’est pas la police et/ou la gendarmerie qui font le job, une fois de plus c’est la justice qui malheureusement mets en application les textes liberticides que nos chers députés ont voté.
N’oublions pas les proverbes de nos anciens : qui vole un œuf, volera un boeuf,
Pour une fois on devrait appliquer les lois de la péninsule arabique pour les voleurs....là-bas, il n’y a pas de fou qui ose recommencer à voler

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
2 commentaires
7 commentaires
A la une