France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Interpellation de deux braqueurs en flagrant délit

P.R/D.S-J Mardi 2 Décembre 2014 - 18h46
Interpellation de deux braqueurs en flagrant délit
Capture d'écran de la vidéo de l'interpellation dans le commerce de la route de Baduel des deux braqueurs.

Deux Matouriens âgés de 22 et 24 ans, soupçonnés d'avoir commis quatorze braquages sur Cayenne, Rémire et Matoury, ont été arrêtés en flagrant délit hier soir sur la route de Baduel.

Dans le cadre du dispositif mis en place par la compagnie des gendarmes de Matoury, une patrouille en véhicule banalisé a repéré lundi soir, vers 20 h 10 deux suspects qui circulaient avec un scooter. Ces derniers sont rentrés dans Cayenne par le rond-point de Suzini puis ont pris la route de Baduel avant de stopper devant le libre-service Le Printemps. Le passager a alors sorti un fusil à canon scié pour braquer les commerçants. Ils ont été interpellés par les gendarmes en flagrant délit. L'auteur principal a obtempéré en laissant son arme sur le comptoir, une cartouche était engagée dans le canon. Les faits se déroulant sur la zone police, les deux braqueurs ont été remis à la police pour être placés en garde à vue. Une interpellation qui est l'occasion de faire le point sur les dizaines de braquages qui ont touché ces derniers temps Cayenne, Rémire et Matoury.
Les deux hommes âgés de 22 et 24 ans sont deux Guyanais habitants la commune de Matoury qui n'ont , semble t il, pas d'antécédents judiciaires.
• VOIR CI-DESSOUS LA VIDÉO DE L'INTERPELLATION, ENVOYÉE PAR UN INTERNAUTE DE FRANCE-GUYANE :

INTERPELLATION BRAQUAGE from France Antilles Guyane on Vimeo.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

WALLYA 03.12.2014
faut insister

faut aller jusqu au bout ! et aussi perdurer

Répondre Signaler au modérateur
LINDOR 03.12.2014
Bravo ;

Pour une fois, je suis d'accord et je dis bravo.
Lutter efficacement, comme ici, contre la violence, la délinquance et la criminalité me semble être une condition première pour que notre Guyane progresse.

Répondre Signaler au modérateur
Artiste973 03.12.2014
La jeunesse se perd

Hum, regarde ce que l'on voit aujourd'hui ... La génération s'est tournée vers le braquage, le trafic de drogue, les meurtres et toutes ces mauvaises choses. Ça ne veut plus rien dire, le pays se meurt et c'est désolant ...

Répondre Signaler au modérateur
shabeen 03.12.2014
enfin

Je soutien les policiers car effectivement l'effectif en guyane ne peut pas repondre à la violence quotidienne aux braquages et aux agressions. Je souhaiterais tout de même que ces gens là soient sanctionnés sévèrement car nous avons vraiment marre de ces gens là, on ne peut plus sortir, ni nos enfants, marre de cette violence gratuite. Quand on voit qu'il y a tellement a faire, mais ces racailles ont choisi la facilité, l'argent facile, en volant, braquant , blesser voire tuer pour un bijou, un portable. Que la justice fasse son travail juger a hauteur des faits et aux traumatismes subis par les victimes, là aussi on le sentiment qu'il y a une justice guyanaise. Bravo messieurs pour cette interpellation.

Répondre Signaler au modérateur
A la une