France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Inondations à Camopi et Trois-Sauts : des habitants obligés de quitter leur maison

P.R/ Photos :Jérémie Mata Dimanche 3 Mai 2020 - 09h17

- Photos :Jérémie Mata

Afficher toutes les miniatures

Les eaux sont très hautes dans la commune.

La Guyane est toujours en vigilance jaune jusqu’à au moins jeudi 6 mai. Mais alors que dans son dernier bulletin, paru ce dimanche matin, Météo France fait état d’une « zone de fortes pluies qui s’étend sur toute la moitié nord », le mauvais temps s’abat aussi dans le sud du département.

Ainsi, à Camopi, le fleuve Oyapock et la rivière Camopi sont entrés en crues. « Depuis mercredi, le niveau des eaux n’a cessé de monter pour atteindre des hauteurs exceptionnelles », prévient le Parc Amazonien de Guyane. Plusieurs quartiers et villages de Camopi sont inondés : aux villages Saint-Soi, Balourou, Maripa, Cajou, à l'Ilet Moulat, au Camp Mokata, Maric, à la gendarmerie et au dispensaire. « Les gens se retrouvent les pieds dans l'eau. Des habitants ont dû quitter leur maison pour trouver refuge ailleurs », commente le Parc.

« Nous suivons la situation de très près et agissons pour faire face à cette catastrophe inédite, a réagi Rodolphe Alexandre, président de la CTG, assurant être en contact étroit avec le maire actuel Joseph Chanel et le maire élu Laurent Yawalou, afin de mutualiser nos énergies et d’agir efficacement face à cette situation dramatique. Je me rendrai sur place dès que possible. »

Des rondes aériennes vont être mises en place pour réapprovisionner les habitants de la commune en vivres. Lundi, sept tonnes de denrées alimentaires y seront acheminées.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
3 commentaires
A la une