GUYANE

Incidents du week-end à Cayenne : Trop Violans "met en garde" le préfet et demande le départ du commissaire

Incidents du week-end à Cayenne : Trop Violans "met en garde" le préfet et demande le départ du commissaire

Trop Violans monte au créneau suite aux incidents du week-end, samedi soir et dimanche après-midi à Cayenne, où la police nationale, a utilisé des chiens, pour disperser les manifestants et carnavaliers, et où dimanche en fin d'après-midi, un homme a été mordu au bras par un chien de la police. L'association demande "le départ" du commissaire Gil Friedman, directeur territorial de la police nationale et "met en garde" le préfet Thierry Queffelec.

 L'association Trop Violans est revenue ce mardi sur les incidents du week-end, qui ont provoqué une onde de choc, et des réactions en série, en Guyane depuis dimanche. Pour rappel, un homme a été mordu par un chien de la police en marge d'un défilé (interdit) de carnaval, qui a réunit plusieurs centaines de personnes, dimanche après-midi dans les rues de Cayenne. Une plainte a été déposée lundi auprès du procureur de la République, pour "violences avec arme par agent dépositaire de la force...
franceguyane.fr 806 mots - 12.01.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres