• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Incendie au port pendant une opération de démantèlement de la grue effondrée

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Vendredi 29 Avril 2022 - 16h09
Incendie au port pendant une opération de démantèlement de la grue effondrée
Le feu s'est propagé depuis les conteneurs bloqués en dessous de la grue depuis son effondrement

Alors qu'une opération de démantèlement de la grue tombée le 24 juin 2021 était en cours, une chaleur intense s'est propagée aux conteneurs situés en dessous et a provoqué un départ de feu en ce début d'après-midi au grand port maritime. Les flammes ont été maitrisées par les pompiers depuis. 

Les sapeurs-pompiers ont reçu la première alerte à 13 h 20. Alors qu'une opération de démantèlement était en cours sur la grue effondrée depuis le 21 juin dernier, de la fumée a commencé à s'échapper d'un des conteneurs bloqués en dessous depuis cette même date. Le temps que le SDIS arrive sur zone, les flammes avaient commencé à se propager aux autres conteneurs situés autour.

Le lieutenant-colonel Eric Batany du SDIS Guyane, sur zone, nous livre sa première analyse de la situation : "un découpage thermique était en cours dans le cadre du démantèlement de la grue. La chaleur du métal s'est probablement propagée au matèriel d'un conteneur, ce qui a provoqué ce début d'incendie. Des marchandises combustibles, et notamment au moins une voiture ainsi que des effets personnels, étaient à l'intèrieur."



Dès leur arrivée, les 17 sapeurs-pompiers se sont repartis les taches et ont notamment procédé à l'ouverture des conteneurs en fumée à l'aide d'une pelle. C'est de cette manière que les deux engins pompe ont pu atteindre le matèriel brulant. Les pompiers ont aussi pu refroidir les installations alentours pour éviter toute propagation ou affaiblissement des structures proches. Finalement, les flammes se sont restreintes à cinq conteneurs.

Naturellement, cette opération s'est réalisée en coopération avec la direction du port. Leurs premières déclarations n'ont pas encore été rendues publiques.

À 16 heures, le SDIS était encore sur place pour s'assurer qu'il n'y ai aucune reprise.

Plus d'informations à suivre.

Lire aussi : Le transformateur principal du port prend feu : au moins 1,5 million d'euros de dégâts

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

aekiih 30.04.2022
pfff

en meme temps tu fais de la soudure normalement t'a un ou deux extincteurs avec toi, que des bras cassés la bas. règle de securité de base

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 30.04.2022

Pas de bol pour ceux qui espéraient encore récupérer un colis coincé dans les décombres…

Répondre Signaler au modérateur
siage 30.04.2022

Que des cadors au port. On attend avec impatience le prochain épisode. Il faudra quand même présenter la note car c'est nous qui payons.

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 30.04.2022
Des cadors, non....

.....des blaireaux, instauration de plans de prévention, analyse des risques sont obligatoires pour remplacer une ampoule électrique, mais à priori pas pour démanteler un tas de ferraille sur un port international, ni même pour intervenir sur un poste énergie dans l'enceinte du port.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 30.04.2022

Rappelons quand même que les cadors du port ne sont pas à l’origine du sinistre initial. Ne pas trop charger la mule, c’est bien la morale de cette histoire…

Répondre Signaler au modérateur
Taïra 30.04.2022

Il était trop tôt pour intervenir. Il fallait attendre 2024.

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 29.04.2022

C'est un sketch ! Pou Lagwyann dékolé ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 29.04.2022
Normal

Fais chaud en Guyane, donc la chaleur est "descendu" dans le container en bas !

Répondre Signaler au modérateur
Danyboy97 30.04.2022
Mais oui la chaleur PEUT descendre !,

Ca s'appelle la conductivité thermique.
Vous mettez un fil cuivre en position verticale, VOUS prenez l'extrémité basse a pleine main et JE chauffe l'extrémité haute avec une source de chaleur et VOUS comprendrez ... gros malin.
Si les responsables du port face à des travaux inhabituels avaient demandé une analyse préalable de la situation par les pompiers il est probable que l'incendie n'aurait pas eu lieu car ils savent eux que le metal conduit la chaleur ... même vers lebas ????

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
67 commentaires
2 commentaires
3 commentaires
11 commentaires
3 commentaires
A la une
Guyane

Fanny J retrouve son public

Photos : Kathryn VULPILLAT - Dimanche 22 Mai 2022

1 commentaire