• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Guadeloupe.Sept mois que le corps de Laurent Delabarre gît à la morgue du CHU

Rédaction FA Guadeloupe Lundi 3 Août 2020 - 08h09
Guadeloupe.Sept mois que le corps de Laurent Delabarre gît à la morgue du CHU
Laurent Delabarre a laissé deux courriers dans lesquels il désigne la personne en charge de l'inhumer et exclut sa soeur jusqu'à la mort. (Photo : DR)

Désespérée de ne pas réussir à faire sortir le corps de son frère de la morgue, Catherine Delabarre se résout à alerter la presse. Sauf que la situation est complexe. Dans un courrier laissé sur une table, le défunt désigne deux amis, l'un chargé d'organiser ses funérailles et l'autre devient son héritier naturel. Et il exclut sa soeur de sa vie, jusqu'à la mort.

Catherine Delabarre est dans la tourmente ! Depuis 7 mois, le corps de son frère, Laurent, gît dans les chambres froides du centre hospitalier de Pointe-à-Pitre. Pourquoi le corps du défunt n'a-t-il pas encore été restitué à ses proches ?

Pour comprendre cette funeste histoire, il faut remonter le temps. Le 18 décembre 2019, Laurent Delabarre, 60 ans et gérant du très connu du restaurant L'affirmatif, à Gosier, est retrouvé mort chez lui, à la résidence La Pergola. L'homme accablé par des démêlées avec la justice s'est donné la mort avec une arme à feu. Le choc est terrible pour sa soeur, Catherine.

Elle apprend la nouvelle par des amis « sur les réseaux sociaux » nous précise-telle. « Quatre jours après sa mort, des amis sur Internet m'ont contactée, la police judiciaire ne m'a pas appelée ! » s'insurge-telle. Pour établir le lien de parenté avec le défunt, Catherine, domiciliée dans l'Hexagone, transmet au commissariat du Gosier tous les justificatifs possibles, extrait d'acte de naissance, pièce d'identité, etc.

Mais en vain ! «J'avais un mal fou pour avoir des informations, le commissariat ne me disait quasiment rien sur les circonstances de la mort de mon frère et ce qui allait en advenir ». Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est que son frère a pris le soin de laisser un testament avant son geste tragique.
Le permis d'inhumer aurait déjà été délivré

Deux lettres posées sur une table où il désigne deux amis, l'un chargé d'organiser ses funérailles et l'autre comme étant son héritier naturel. Ses dernières volontés sont d'être incinéré et d'exclure sa soeur de sa vie, jusqu'à la mort. Catherine nous l'avouera, sa relation avec son frère était conflictuelle : « Mon frère et moi n'avions plus de relations ».

Peut-elle ainsi prétendre à des droits ? C'est ce que déplore Catherine. « La procédure est vraiment déshumanisante, je dois sans cesse appeler les services de police pour savoir où en est la situation, où est le corps de mon frère et quand aura lieu ses funérailles.

Pour moi, il y a beaucoup de laxisme de la part des services de police ». Pour la magistrate, adjointe du procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Mme Onfray, le permis d'inhumer le corps de Laurent Delabarre a déjà été délivré.

Du côté de la morgue, on assure l'inexistence de document. Est-ce les héritiers désignés qui n'ont pas les moyens de payer les pompes funèbres pour organiser les funérailles ? Ou est-ce une négligence des services de l'État ?

Impossible pour l'heure de le déterminer tant les explications sur cette affaire sont imprécises. Seule certitude, Catherine aura bien du mal à faire le deuil de son cadet, dont les effets personnels auraient été jetés hors de sa résidence, peu de temps après sa mort. Une dernière image bouleversante pour Catherine qui estime que son frère est mort dans l'indifférence « pire qu'un clochard » !
Catherine Delabarre cherche à sortir le corps de son frère à la morgue. (Photo : DR) -


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

Vidéos

Voir toutes les vidéos