France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Gabriel Serville - « Adopter toutes les mesures utiles »

Vendredi 19 juillet 2019
Gabriel Serville - « Adopter toutes les mesures utiles »
Gabriel Serville (Photo d'archives) - DR

Le décès de trois militaires du 19e Régiment du Génie de Besançon conforte le député Gabriel Serville dans son désir de mettre en place une commission d’enquête parlementaire sur les opérations de lutte contre l’orpaillage illégal.

En apprenant le drame mercredi soir, Gabriel Serville, le député de la 1re circonscription, s’est incliné devant la mémoire des trois militaires et il a exhorté les autorités à adopter toutes les mesures utiles, notamment sur le plan pénal, « pour lutter efficacement contre le fléau de l’orpaillage illégal, tout en se dotant des conditions susceptibles de préserver l’intégrité et la vie de ceux qui sont chargés de combattre ce phénomène ».

La demande de commission d’enquête parlementaire sur les opérations de lutte contre l’orpaillage illégal effectuée par ce même député a été enregistrée par le bureau de l’Assemblée nationale, un jour avant la mort des trois militaires lors d’une opération Harpie.

Pour Gabriel Serville, « il convient d’actualiser et d’approfondir la connaissance par la représentation nationale des impacts sanitaires, environnementaux, économiques et sociaux des activités d’orpaillage illégal en Guyane. Il conviendra également d’identifier les responsabilités liées à l’empoisonnement des populations de l’intérieur guyanais et d’évaluer l’efficacité des politiques publiques de lutte contre ce phénomène, en particulier des opérations Harpie. Et, enfin, de poser la question de la pertinence de l’indemnisation des victimes empoisonnées au mercure, mobilisées par les activités d’orpaillage clandestin. »

Le député souhaite que cette commission effectue un examen de la législation en la matière et fasse des propositions pour répondre aux dysfonctionnements.

B. D.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une