En Martinique, des propos racistes qui ne passent pas

En Martinique, des propos racistes qui ne passent pas

 Plusieurs dizaines de militants et des citoyens se sont réunis hier après-midi (27 juillet) et jusque tard dans la soirée, devant la gendarmerie du Diamant. Ils sont venus soutenir la plainte de sept membres d’une famille diamantinoise, réunie chez elle dimanche pour fêter un anniversaire.

Une de leur voisine métropolitaine, visiblement ulcérée par la musique, a d’abord filmé la scène pour exprimer son courroux puis, sur le réseau Facebook, a rédigé des propos racistes. Rapidement, son compte a...

franceguyane.fr 505 mots - 28.07.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir