• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

En Guadeloupe, les douanes saisissent un avion privé en provenance de République dominicaine

M.A. (France-Antilles Guadeloupe) Jeudi 13 Août 2020 - 09h41
En Guadeloupe, les douanes saisissent un avion privé en provenance de République dominicaine
Photo illustration aéroport de Guadeloupe / Dominique Chomereau-Lamotte

C'est une procédure plutôt rare qui a été mise en œuvre le 5 août dernier, à l'aéroport de Guadeloupe. Un avion, en provenance de République Dominicaine, a été « saisi » par la douane dès son atterrissage.

Cet appareil privé, un Piper, transportait sept personnes, pilote compris. « Il ne disposait pas de l'autorisation préfectorale obligatoire, dans le cadre de la protection contre la Covid, pour les vols en provenance de la République dominicaine, indique la Police aux Frontières (PAF). Les personnes transportées étaient des femmes, résidant en Guadeloupe, qui avaient payé leur voyage ».
Le non-respect de l'autorisation préfectorale a été sanctionné d'une amende. Aucune infraction n'a été relevée à l'encontre des passagères.
Dans l'attente de documents
Pour leur part, les douanes sont allées plus loin en empêchant l'avion de redécoller. « Il manquait des documents de bord », indique-t-on à la Direction générale des douanes. L'appareil a donc été saisi — c'est plutôt rare ici — et son pilote prié de présenter ces documents et de rester à la disposition de l'administration. Aujourd'hui, les douanes sont toujours « dans l'attente des documents demandés ». La saisie, qui s'est traduite, pour l'instant, par une immobilisation, pourrait donc déboucher, à termes sur une confiscation de l'appareil.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

jess 13.08.2020

super ils font chier ces parasites encore de la prostitution

Répondre Signaler au modérateur
seu otário 13.08.2020
et ouais

au moins ils/elles bossent tandis que d'autres en attendant les allocs vont déboulonner les statues ou les plaques Victor Hugo...

Répondre Signaler au modérateur
Virginie 1960 14.08.2020

Ce n est pas vrai puisque à Cuba ils peuvent changer de sexe sans payer après y etre aller se sont les allocations qui les attire vive la France dommage pour ces guyanais

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos