• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CORONAVIRUS

Disparition de Rosita Sabayo, cheffe coutumière du village Cécilia à Matoury et son frère Antoine

Dimanche 22 Août 2021 - 08h52
Disparition de Rosita Sabayo, cheffe coutumière du village Cécilia à Matoury et son frère Antoine

La cheffe du village Cécilia à Matoury, Rosita Sabayo et son frère Antoine ont tous les deux été emportés par le Covid-19 le 21 août. Depuis cette triste nouvelle annoncée par la préfecture hier soir, les messages de condoléance pleuvent sur les réseaux sociaux... ainsi que des informations erronées sur leur vaccination.

C'est le préfet Thierry Queffelec qui annonçait la triste nouvelle sur sa page facebook hier dans la soirée : la cheffe du village Cécilia à Matoury, Rosita Sabayo est décédée ainsi que son frère. Tous deux ont été emportés par la Covid-19 écrit la préfecture, précisant qu'"ils étaient impliqués dès la première heure dans la gestion de la crise".




Rosita Sabayo avait en effet été particulièrement active dans la lutte contre le Covid-19 dès la 1ere vague et avait œuvré pour la création de la réserve civique à Matoury. Elle travaillait à la mairie de Matoury en tant que cadre administrative intermédiaire RH. Mais un cluster a été recensé dans son village. Son frère Antoine était chef d’adjoint du village et veilleur de nuit à la mairie de Matoury. Ils sont tous les décedés au service de réanimation du centre hospitalier de Cayenne, après plusieurs jours d'hospitalisation.

Les élus ont immédiatement réagi après l'annonce de ces deux décès. Le président de la CTG, Gabriel Serville, fut  le premier avec ces lignes : 
« C’est avec une profonde douleur que j’ai appris ce soir la disparition de Rosita Sabayo et de son frère Antoine. Gardienne de la tradition et de la culture, Rosita Sabayo était une femme guyanaise poto mitan et inspirante, de celles que l’on croise sur nos chemins et dont les actes vous imprègnent toute une vie. Nous avions travaillé ensemble à la mairie de Matoury et habitions la même commune. Je l’ai toujours connue investie, militante, attentive envers les autres en général et envers sa communauté en particulier. Rosita était une femme battante et courageuse, éprise de justice et de reconnaissance pour les savoirs et droits des populations amérindiennes du territoire.
Sa ténacité, son audace mais aussi sa sagesse, Rosita les tenait sans doute de sa grand-mère, Cécilia Sabayo, qui quelques décennies plus tôt était elle-même Cheffe Coutumière au sein du Village qui aujourd’hui porte son nom. Ce soir, l’ensemble des Élus de l’Assemblée de Guyane et moi-même adressons nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Rosita et de son frère Antoine. ».

Le maire de Matoury, Serge Smock, a lui aussi exprimé ses condoléances :
"Le maire se souvient encore de la mobilisation sans faille de la cheffe du village lorsqu'il a fallu faire face au premier cluster de Guyane durant la première vague de propagation du Covid-19. Grâce à son précieux concours, la municipalité a pu maîtriser avec efficacité la gestion de la crise. Avec la disparition de Mme Sabayo, la ville de Matoury a perdu un solide monument et une femme d'une grande sincérité".

Parmi les autres réactions, celle de l'ancien président de la CTG, Rodolphe Alexandre sur sa page facebook :



Pour répondre aux interrogations et/ou affirmations véhiculées sur les réseaux sociaux sur leur niveau de vaccination, nous avons interrogé le professeur Kallel, chef du service de réanimation où sont décedés Rosita Sabayo et Antoine Yubitana. Ce dernier a indiqué qu'ils n'avaient reçu qu'une seule dose de vaccin.

La rédaction de France-Guyane présente ses condoléances à la famille et aux proches de Rosita Sabayo et Antoine Yubitana. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

jesaispas 23.08.2021
??

SINCÈRES CONDOLÉANCES A LA FAMILLE ET AUX PROCHES
MAIS MR SERVILLE EST VACCINÉ DEPUIS LE DÉBUT
HYPOCRISIE A LA TETE DE LA REGION GUYANE

Répondre Signaler au modérateur
MAGOU 22.08.2021
RESPECT ???

jayjay007 Interroger n'est pas un manque de respect !!!
Voyez M. Le Président de la CTG qui s'interroge sur tout & n'importe quoi, on ne l'interpelle pas sur le manque de respect !!!
Pour le reste c'est en suspend !!!

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 22.08.2021

Pourquoi ont-ils attendu pour se faire vacciner ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 22.08.2021
qui vous

dit qu'y etait pas vaccinez? et respect pour les mort svp!!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
33 commentaires
A la une
1 commentaire
2 commentaires
3 commentaires