Destruction de constructions au squat du quartier Savane

Destruction de constructions au squat du quartier Savane

Cette démarche est la deuxième et avant dernière phase d'une procédure d'expulsion lancée par le maire en juillet 2018. Sur ce squat vivent 250 personnes, essentiellement des Haïtiens dans une soixantaine d'habitations. Les premières ont été érigées en 2012. Depuis trois ans la population a considérablement augmenté. Le squat se situe sur un terrain de la commune, qui doit accueillir la future Opération d'Intérêt National ZAC 2.

Selon la procédure, les services municipaux sont venus une...

franceguyane.fr 205 mots - 10.04.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir