France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Rémire-montjoly

Des violences au lycée Damas

Mercredi 10 avril 2019
Des violences au lycée Damas
Des jeunes individus ont pénétré à l'intérieur du lycée pour frapper des élèves. - DR/WhatsApp

Des jeunes extérieurs à l’établissement sont entrés à l’intérieur, semble-t-il pour en découdre avec des élèves.

Vendredi matin, des violences se sont produites au lycée Léon-Gontran-Damas, à Rémire-Montjoly. Des jeunes venus de l’extérieur se sont regroupés sur le parking de l’établissement, bien décidés à en découdre avec des lycéens. Certains jeunes ont pénétré à l’intérieur de l’enceinte du lycée.

Les gendarmes étaient sur place, à l’extérieur du lycée, en prévention et ont d’ailleurs évité que des bagarres aient lieu. Le directeur de cabinet du recteur d’académie, Félix William, a réagi à ces violences. Il a expliqué que les bagarres étaient « interdites à l’intérieur des établissements scolaires, conformément aux règlements intérieur », et que donc des procédures disciplinaires seraient engagées contre les lycéens qui se sont montrés violents.

Nouvel incident lundi

Félix William en appelle aussi « à la responsabilité des parents ». Il a rappelé que dans le cadre de la convention évidence, les efforts contre les violences en milieu scolaire sont partagés et coordonnés entre le rectorat, les forces de l’ordre (police ou gendarmerie) et l’équipe mobile de sécurité qui est d’ailleurs intervenue vendredi matin au lycée Damas. Une plainte va être déposée par la direction de l’établissement scolaire.

Un second incident s’est produit lundi. Un individu armé d’un tournevis a été arrêté en fin d’après-midi par les gendarmes sur le parking du lycée. Il poursuivait un lycéen qui s’est réfugié auprès des gendarmes qui surveillaient les lieux. Le suspect a été placé en garde à vue à la gendarmerie.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

MartinEden 10.04.2019
Amen

"Le directeur de cabinet du recteur d’académie, ... a expliqué que les bagarres étaient « interdites à l’intérieur des établissements scolaires, conformément aux règlements intérieur ».
A l'extérieur elles sont autorisées voire encouragées ?
Les grands pontes du rectorat devrait arrêter d'enfoncer des portes ouvertes avec des banalités.
Pour les incidents avec les élèves, ils écrivent aux chefs d'établissements pour les dissuader (sans le dire de façon explicite) de faire des conseils de discipline.
Surpopulation de nombreux collèges et lycées mais tout va bien, pour les carriéristes ! La salaire, la voiture de fonction avec la place de parking attitrée.
Ceux qui sont sur les terrains subissent.

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 11.04.2019

Le mieux c'est que l'actuel directeur de cabinet n'est autre que l'ancien proviseur du lycée en question.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 10.04.2019

Comme dirait le bon député Adam, non sans une pointe de xénophobie non assumée de sa part, ils ne semblent pas néo-guyanais de passage ces bambins...lol.

Répondre Signaler au modérateur
spaceye 10.04.2019

Hier des dégradations dans l'école élémentaire de Zéphir à Cayenne, aujourd'hui une rixe au lycée Léon Gontran Damas à Rémire-Montjoly. Chaque jour nous embourbe dans une situation dont on ne voit pas l'issue. La réaction du directeur de cabinet du Recteur d'académie de Guyane qui explique que les bagarres sont interdites dans l'intérieur des établissements scolaires n'est pas de nature à faire avancer le schmilblick.

Répondre Signaler au modérateur
spaceye 10.04.2019

Hier des dégradations dans l'école élémentaire de Zéphir à Cayenne, aujourd'hui une rixe au lycée Léon Gontran Damas à Rémire-Montjoly. Chaque jour nous embourbe dans une situation dont on ne voit pas l'issue. La réaction du directeur de cabinet du Recteur d'académie de Guyane qui explique que les bagarres sont interdites dans l'intérieur des établissements scolaires n'est pas de nature à faire avancer le schmilblick.

Répondre Signaler au modérateur
josy 10.04.2019
Scary saison 2

Banalité

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Guyane

Les champions des sapeurs-pompiers

Lundi 08 avril 2019

.

A la une
3 commentaires
6 commentaires