• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Cocaïne : l'impressionnante série de saisies depuis le début du mois

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) Mardi 7 Juin 2022 - 15h08
Cocaïne : l'impressionnante série de saisies depuis le début du mois
Photos prises au cours des opérations anti-stupéfiant récentes - Direction régionale des douanes de Guyane

Depuis le début du mois de juin, les brigades des douanes de l'aéroport de Cayenne et de Saint Laurent du Maroni ont réalisé d'importantes saisies de stupéfiants. 16 kg de cocaïne ont notamment été révélés en une journée. D'autres saisies ont suivi. 

 Nouvel épisode dans ce feuilleton sans fin. Le 1er juin 2022, la brigade des douanes de l’aéroport Félix Éboué vise les bagages de deux passagères en partance pour Paris. La fouille de ces sacs permet la découverte de plusieurs masses rectangulaires emballées dans du papier-cadeau.

L’ouverture des paquets révèle la présence de 5 pains de cocaïne dans le premier bagage, pour un poids de 5,640 kg et de 5 pains de cocaïne ainsi que des ovules dans le second pour une quantité de plus de 6 kg.

Même journée, toujours à Félix Éboué. Le marquage d'un chien anti-stupéfiant permet la découverte - dans le bagage de soute - d’une plaque emballée d’une couche d’aluminium contenant plus de 4 kg de cocaïne.

Au total, ce sont près de 16 kg de cocaïne destinés au marché européen qui ont été saisis en une journée.

Le covoiturage enneigé
Quatre jours plus tard, le 5 juin dernier : direction le poste de contrôle routier d'Iracoubo. En mission sur place, la brigade des douanes de Saint Laurent du Maroni procède au contrôle d’un véhicule à bord duquel se trouvent quatre personnes. À l’intérieur du sac à main d’un des passagers, les agents découvrent trois doubles-fonds dissimulant chacun une plaque enrobée de scotch noir contenant de la cocaïne.

Lors de la fouille du sac à dos, puis de la valise de la personne, quatre plaques supplémentaires sont découvertes, portant la saisie à 5,892 kg de cocaïne.

Pour la Direction régionale des douanes, "ces dernières constatations illustrent, une nouvelle fois, l’implication totale de la douane dans la lutte contre le trafic de cocaïne et s’inscrivent dans une volonté de coordination avec les autres forces de sécurité intérieure."

Pour rappel, ces informations surviennent quelques jours seulement après l'opération de contrôle totale à l'aéroport Felix Éboué le 24 mai dernier. Fait marquant : au cours de cette précédente mission, sur les 283 passagers initialement prévus, seuls 233 ont fini par embarquer. Lire ou relire sur ce lien : Stupéfiants : un contrôle avant embarquement fait un strike.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

Parbo 10.06.2022

Tu as raison jayjay .
C comme cette femme voleuse de maripassoula,qui exploite des gens pour s enrichir sur le dos des guyanais . Comme elle il faut les mettre en prison .
N es ce pas jayjay ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 08.06.2022
mauvaise image

de la Guyane avec tout ses trafics... quand on voit que meme les "elus" comme a Apatou font trafic aussi, on va jamais decollé avec toutes ses betes la...

Répondre Signaler au modérateur
PAPACITO 08.06.2022
terre d'avenir qui le restera

Vous avez déjà eu sincèrement l'espoir que la Guyane décolle un jour?
L'espoir fait vivre... Mais ceux qui vivent d'espoir meurent de faim

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 09.06.2022
@ papa

si on aime notre pays, on veut le developé. ya beaucoup de richesse ici (or, petrole "ofshore" ect) mais rien n'est fait pour les exploités. et ya aussi le probleme de manque d'education (pas assez de formation cap/bep et "superieur").

Répondre Signaler au modérateur
dfe4rfetewf 08.06.2022
fregtrhgtr

"#George Floyd
#I CANT BREATHE
#RacialGgaps
#PoliceViolence"
https://www.al.com/news/2021/05/huntsville-police-investigate-after-video-shows-officer-stomp-on-mans-leg.html

Répondre Signaler au modérateur
den97300 07.06.2022

Et ben dis donc !!! si les trafiquants se permettent de laisser passer autant de cocaïne, de les dissimuler aussi facilement que dans des sacs de voyage ou des sacs à main, c'est que le marché doit être très lucratif et exponentiel. Parce qu'il est simple de dissimuler autant de kilogs autrement, pas si simplement que dans des doubles fonds. Aujourd'hui on entend des saisies de 4kgs, 5kgs, 6 kgs. Avant, c'était exceptionnel ce genre de saisies. Maintenant, ça devient normal. La douane fait très bien son travail, tout comme la police et la gendarmerie. C'est au tour de la justice de prononcer des peines plus fermes, des peines de prison dissuasive. L'amende douanière, bien que ça compte, beaucoup s'en fichent et pensent ne pas avoir à la payer. Même si à terme, ils la payeront. Par contre, la prison, ça oui, ça reste dans la tête... et parfois dans les fesses pour certains lol. Cet article révèle une fois de plus que ce pays, mon pays est gangrène par la drogue et son trafic. Asseyez vois quelques instants avec les jeunes des quartiers dit populaires. Une majorité ne jure que par la vente de drogue ou son exportation.Une autre partie, heureusement, ont d'autres projets plus dans la légalité. Mais ces jeunes ne sont pas perdus. Ils sont rattrapables. Il faut pour cela venir en aide aux associations qui les encadrent, aux policiers qui viennent à leurs contacts pour leur expliquer ce qu'il ne faut pas faire (oui oui, certains pensent encore qu'ils ne risqueront rien car ils sont mineurs ou alors parce que leur pote n'a pas fait de prison) et offrir davantage de formations.

Répondre Signaler au modérateur
Laurent du maroni 09.06.2022
Animal économique

" Il faut pour cela venir en aide aux associations ", "oui mais avec parcimonie !" dirait la fée économique.
Ce business fait tourner une bonne partie de la machine économique guyanaise. Les agents économiques perdraient des consommateurs importants ; Air Caraïbes et Air France une bonne partie des passagers (donc par répercussion la microéconomie de l'aéroport une partie de ses clients), les vendeurs de belles voitures des clients tout comme les bijoutiers, les hôtels chics, les journaux du contenu etc. Je n'évoque pas l'implication des politicards...Tout est lié.
Par ailleurs, pour connaitre la vie de certains quartiers informels je peux vous dire que c'est très souvent (mais pas seulement) une personne lambda qui se transforme en mule pour une ou deux fois le temps de réaliser un "projet". La tatie d'une amie le fait pour monter une boutique, le petit voisin le fait pour s'acheter une pirogue et transporter des clients vers le Suriname, l'autre voisin l'a fait pour aider à financer un voyage périlleux afin d'aller vivre aux USA etc.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
8 commentaires
8 commentaires
2 commentaires
A la une