Cacao face à l’orpaillage de la Bagot

Cacao face à l’orpaillage de la Bagot

La crique Bagot, en amont de Cacao, à Roura, n’en finit pas de faire parler d’elle. Plus de quatre mois après l’apparition de traces de pollution, des messages sur les réseaux sociaux s’inquiètent de la pollution de cet affluent de la Comté et de la présence de mercure lié à l’orpaillage clandestin. Ce week-end, des touristes ont rapporté aux habitants de Cacao avoir vu passer des pirogues de fret. Une autre a été arraisonnée la semaine dernière par les gendarmes.

Allées et venues de garimpeiros

franceguyane.fr 556 mots - 19.09.2019

Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir