EXCLUSIF

Bijouterie braquée : " Si mon fils n'avait pas été dans la voiture, j'aurais pu choisir de renverser le voleur"

Bijouterie braquée : " Si mon fils n'avait pas été dans la voiture, j'aurais pu choisir de renverser le voleur"

 Certaines images du hold-up qui a eu lieu samedi à Cayenne dans la bijouterie Prestig’Or, boulevard de la République, ont circulé sur les réseaux sociaux et ont interpellé par l’absence de panique des braqueurs. Pascal Coupra - propriétaire du commerce en question et qui était parti chercher son fils au moment des faits - s’est retrouvé en voiture face à l’un des voleurs présumés à pieds. Le malfrat l'a menacé de son pistolet alors même que son enfant était à ses côtés. Il nous livre aujourd’hui son récit.

 
Encore une énième histoire de braquage de bijouterie en Guyane. La pratique semblait pourtant s’être essoufflée du côté des malfaiteurs en ces temps de crise Covid, les commerces ayant dû baisser le rideau. Mais, à l’instar de l’économie qui a repris : les activités délictuelles semblent elles aussi avoir retrouvé un rythme… effrayant.

Pascal Coupra, troisième génération de sa famille à exercer le métier de bijoutier à Cayenne en est aujourd’hui également à son troisième braquage de sa...
franceguyane.fr 1524 mots - 18.03.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres