France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
saint-laurent du maroni

Arrêté pour le meurtre au couteau de son hébergeur

Mardi 21 mai 2019
Arrêté pour le meurtre au couteau de son hébergeur
DCIM\100MEDIA - gkjjh

Un homme est mort samedi soir après avoir reçu trois coup de couteaux. Le suspect, un Oyapockois qu’il avait « embauché » et qu’il hébergeait serait parti se réfugier dans la nuit au Suriname. Il a été interpellé hier matin à son retour en ville.

Un homme de 31 ans, qui travaillait dans le BTP, est décédé des suites de trois coups de couteau samedi soir. Les faits se sont produits dans une habitation qu’il occupait à titre provisoire, avec sa compagne, le temps d’un chantier, allée de la Carrière, dans le quartier des Sables blancs, à Saint-Laurent du Maroni.

Important dispositif

Le suspect, un Brésilien originaire de Saint-Georges, aurait été embauché par la victime quelques jours avant le drame et logeait à son domicile. Ils étaient tous les deux sur le balcon de l’habitation quand le présumé coupable, ivre selon les premiers éléments de l’enquête, aurait demandé de l’argent à son « employeur » pour acheter de l’alcool. Celui-ci n’en avait pas et a reçu trois coups de couteau dont un au thorax.

Les pompiers n’ont pas pu le réanimert. Un important dispositif a été mis en place par la gendarmerie pour retrouver le suspect, identifié grâce à la compagne de la victime.

Le suspect interpellé

Les débarcadères ont été bouclés. Le travail de recherche de renseignements s’est poursuivi jusque tard dans la nuit, sans succès. Le criminel aurait fui au Suriname. Hier, alors que le dispositif avait été remis en place à 7 heures, le suspect a été arrêté vers 8h30, à la Glacière. Il a été placé en garde à vue. Les auditions, débutées hier, se poursuivent pour faire la lumière sur ce nouveau drame.

Angélique GROS

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une