Armés mais pas en service : les policiers favorables

C'est l'une des conséquences de l'état d'urgence, mis en place après les attentats de novembre 2015 : les policiers ont été autorisés à être armés en permanence, y compris hors service et sur la base du volontariat.
Vendredi, le président de la République François Hollande a annoncé que cette mesure serait prolongée au-delà de l'état d'urgence. « Cette mesure exceptionnelle faisait suite à la mort de trois policiers lors des attentats de janvier 2015, rappelle Jean-Luc...

France-Guyane 543 mots - 21.06.2016
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir