• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Agression sexuelle : le parquet fait appel de la relaxe de Jean-Michel Loutoby

R.L. Mercredi 24 Février 2021 - 18h20
Agression sexuelle : le parquet fait appel de la relaxe de Jean-Michel Loutoby

Jugé hier à Cayenne et relaxé, Jean-Michel Loutoby, président de la Milnor, a contesté les faits qui lui sont reprochés. Le parquet a fait appel de la décision du tribunal.

Jugé ce mardi à Cayenne pour « agression sexuelle et outrages sexistes » envers quatre femmes, lors d’un séminaire en Guyane en novembre 2019, Jean-Michel Loutoby a finalement été relaxé « au bénéfice du doute », comme l’a précisé la présidente du tribunal, à l’issue de l’audience (lire le compte-rendu d'audience ici).
A l’audience, le président de la Mission Locale Nord Martinique (Milnor) avait totalement contesté les faits qui lui étaient reprochés. Une seule des plaignantes, une fonctionnaire martiniquaise, s’est constituée partie civile et était présente à l’audience.

Peine d'amende requise à l'audience
Le parquet avait requis une amende forfaitaire de 1000 euros à l’encontre de Jean-Michel Loutoby pour les faits d’agression sexuelle et 300 euros pour les trois femmes qui avaient dénoncé des outrages sexistes.
Son avocate avait, elle, plaidé une relaxe. « Il y a doute : et dans notre droit, le doute doit toujours profiter à l’accusé », avait indiqué Me Carole Fidanza, du barreau de Fort-de-France. Une plaidoirie suivie par le tribunal. Mais, hier, le parquet qui disposait de 10 jours pour faire appel, a fait appel de la relaxe.
Un nouveau procès en appel devrait donc avoir lieu à Cayenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
5 commentaires
5 commentaires
A la une
1 commentaire