• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS-DIVERS

Agression d’un commerçant à Saint-Laurent : quatre jeunes braqueurs déférés

S.R. Mercredi 13 Octobre 2021 - 10h30
Agression d’un commerçant à Saint-Laurent : quatre jeunes braqueurs déférés
Plusieurs d'entre-eux sont les cadets de membres du gang "Lobiss". - D.R.

Le 13 août, le gérant du magasin d’alimentation LOLA sur Saint-Laurent-du-Maroni était victime d’un violent vol à main armée. Transporté à l’hôpital de Kourou, il a subi une opération reconstructrice de la main après avoir reçu plusieurs coups de sabre. Quatre auteurs présumés, dont deux mineurs, sont actuellement en détention provisoire.


Une agression d’une « extrême violence » selon la brigade de gendarmerie locale. Les événements se sont produits le 13 août, en début d’après-midi, dans un commerce du centre-ville de Saint-Laurent-du-Maroni, allée Beaumarchais. A cette date, au moins trois individus sont parvenus à s’introduire dans le libre-service respectivement armés d’un marteau, d’un couteau et d’un sabre abatis. Le gérant a reçu pas moins de 8 coups de sabre en protégeant sa caisse. La moitié d’une de ses mains a été sectionnée pendant cette épisode d’une violence rare.

« Malgré ce déferlement de violence et la reddition du commerçant gravement blessé, un deuxième comparse lui portera à son tour plusieurs coups de couteaux afin de lui dérober sa caisse. » retrace la compagnie de gendarmerie de Saint-Laurent. Gravement blessée à la main, la victime a été évacuée à l’hôpital de Kourou afin de subir une lourde opération qui lui a permis d’éviter l’amputation.

La brigade des recherches de Saint-Laurent-du-Maroni, assistée des techniciens en investigation criminelle, est parvenue à identifier 3 suspects, domiciliés à Saint-Laurent. Les individus recherchés ont été interpellés le 5 octobre par le PSIG et des gendarmes mobiles de Mirande. Il s’agit de deux mineurs âgés de 17 ans et d’un jeune majeur de 18 ans. Tous trois cadets de membres d’un gang prénommé « Lobiss », notamment connu dans la capitale de l'Ouest pour des faits de violences avec armes et incarcérés dans le cadre d'une autre affaire.

Et les jeunes protagonistes de cette embardée qui aurait pu être tragique n'en seraient pas à leur coup d'essai. Une semaine avant les faits, l’auteur présumé des coups de sabre s’était déjà rendu seul dans cette épicerie du centre-ville, « il était cette fois-là armé d’un marteau, mais n'en a pas fait usage » nous précise le substitut du Procureur de la République Paul Pontacq, représentant du parquet au cours du déferrement des trois mis en cause le 7 octobre. Un quatrième individu a été interpellé un jour plus tard, le 8 octobre.

Mis en examen pour « tentative de meurtre accompagnée d’un autre crime » les deux mineurs âgés de 17 ans - jusque-là inconnus des services de la gendarmerie - et le jeune majeur ont été placés en détention provisoire, tout comme la dernière personne interpellée. Une information judiciaire a été ouverte pour éclaircir les circonstances de cette agression d’une violence rare. Des faits de nature criminelle rappelle le parquet, qui pourraient faire l'objet d'une ordonnance de mise en accusation devant la cour d'assises selon les conclusions de l'instruction.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 14.10.2021
que font les parent?

c'est un probleme "education". Les parent y s'occupe pas de leur enfant, beaucoup pense qu'a boire alcol voir fumé le crack...
moi si mes enfants vont braqué le chin et se font arretez, je leur fous une racler y auront les oreilles qui siffle pendant 1 semaine.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 14.10.2021

efficacité remarquable de "trop violans". À, j'ai tout faux ?

Répondre Signaler au modérateur
jardin 14.10.2021

Trop violans ils vont pas faire le travail des flics quand même

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 14.10.2021
Oui tout faux

Ils intimident courageusement 5 ou 6 personnes de la croix rouge pour venir en aide a nos frères.
Acte de bravoure sur acte de bravoure, j'en ai les larmes aux yeux.

Répondre Signaler au modérateur
toniokila 13.10.2021
Agression commerçant st Laurent

J'espère qu'ils seront enfermés pour un bon moment et qu'ils vont pas avoir droit à un bracelet électronique qu'ils vont exhiber pour jouer aux caïds

Répondre Signaler au modérateur
youpix973 13.10.2021
Incarceration à perpétuité

Pas de temps a perdre avec ces miserables, bons a rien, irrécupérables...
Au trou....
Que notre argent sert à engraisser

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
8 commentaires