• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MANA

Agression au lycée Léopold Elfort à Mana : l'agresseur présumé en garde à vue

Samir MATHIEU Mardi 12 Janvier 2021 - 17h24
Agression au lycée Léopold Elfort à Mana : l'agresseur présumé en garde à vue
Un jeune homme majeur, scolarisé au lycée Elfort de Mana, s'en est pris à quatre autres jeunes, à l'aide d'un coupe-coupe, ce mardi matin, dans l'enceinte même de l'établissement. Il a été arrêté et placé en garde à vue à la gendarmerie de Mana. - capture écran Facebook

Une spectaculaire agression a eu lieu ce mardi matin au lycée Léopold Elfort à Mana. Un jeune homme majeur, scolarisé dans l'établissement, s'en est pris avec un coupe-coupe, à quatre autres lycéens. Deux ont été blessés légèrement. L'agresseur a été maîtrisé par d'autres élèves et des membres du personnel du lycée, et interpellé par les gendarmes de Mana. Il est actuellement en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Mana.

Une agression au coupe-coupe a eu lieu ce mardi matin, vers 10 heures, à l'intérieur même du lycée Léopold Elfort de Mana. Un jeune homme majeur, scolarisé dans l'établissement, s'en est pris à quatre autres jeunes, à l'aide d'un coupe-coupe. Il a blessé deux des jeunes en question. Le premier a été légèrement blessé, au niveau du bras. Il s'agit d'une éraflure superficielle et a été pris en charge par l'infirmière scolaire du lycée. Le second a été blessé à la main. Il a  été pris en charge au Chog (Centre hospitalier de l'ouest guyanais).

L'agresseur présumé a lui été maîtrisé par des jeunes et des membres du personnel du lycée, qui l'ont stoppé et désarmé. Les gendarmes de la compagnie de Mana sont arrivés sur place et ont interpellé le jeune homme. Il a ensuite été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade de Mana. La garde à vue est toujours en cours. 
Une altercation verbale à l'origine de cette agression ?
On ne connaît pas pour l'instant, l'origine précise de cette agression. Il semblerait, selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, qu'elle ai fait suite à une altercation verbale, qui aurait eu lieu, une heure plus tôt, vers 9 heures du matin. L'objet de cette altercation serait futile selon les premiers éléments recueillis. Le jeune homme serait alors ressorti et serait revenu armé du coupe-coupe avant de commettre cette agression.
Réactions en chaîne sur les réseaux sociaux
Plusieurs vidéos de l'agression ont circulé sur les réseaux sociaux ce mardi. Elles ont provoqué de nombreuses réactions. Le président de la CTG, Rodolphe Alexandre, s'est exprimé sur les réseaux sociaux. 
"C’est avec stupeur et consternation que j’ai découvert, sur les réseaux sociaux, les vidéos d’un jeune venu armé avec l'intention d'en découdre au Lycée Léopold Elfort de Mana ce mardi 12 janvier 2021. Je condamne fermement cette agression qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’établissement, lieu d’éducation, d’enrichissement, et certainement pas lieu de violence ! Nous ne devrions pas avoir à rappeler que l’on vient au lycée pour apprendre et non pas pour régler des comptes avec une tierce personne. Je salue l’intervention du personnel du lycée, et toutes les personnes qui ont permis de désarmer l’agresseur afin que la situation revienne à la normale. 
Il faut maintenant que la justice suive son cours, et que des sanctions disciplinaires soient prises face à cet acte inadmissible."

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

Benkwa973 13.01.2021

La bonne éducation lokale...

Répondre Signaler au modérateur
Andrew97310 13.01.2021
Tout simplement inadmissible

Il faudrait juste comme certains lycée difficile.avoir un vigile avec un détecteur de métaux et ce genre d’histoire n’arriverai pas .si on continue comme ça l’insécurité dominera sur la sécurité. Je pense qu’à un moment quoi que les gens disent il faut être ferme.

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 13.01.2021

Renseignez-vous avant de yakafokonner... Le lycée de Mana, classé " années successives meilleur lycée de Guyane n'a rien d'un lycée difficile.
Simplement la racaille s'infiltre partout et bénéficie de la complaisance et du laxisme généralisés.
La porte de sortie : VOTRE BULLETIN EN MAI 2022.

Répondre Signaler au modérateur
jim93 15.01.2021
meilleur lycée .... vraiment ?

Salut Tronokar,
Si je suis assez d'accord (pour y avoir travaillé) pour dire qu'Elfort n'est pas un lycée difficile. concernant le meilleur lycée de Guyane, il faut quand même savoir que l'ancien proviseur (au conseil de classe) ne laissait pas les profs mettre des mauvaises notes, les menaçants même de "prendre la main" sur le logiciel Pronote afin de changer des notations jugées catastrophique par lui !
Lorsque dans une classe (classe ou on mettais les jeunes qui n'avaient pas pu choisir leur filière, faute de place, de "mauvais" dossier scolaire, d'élèves en grande difficultés (illettrisme) ...), les élèves en milieu de 2ème année n'avaient pas acquis les bases (bases qui consistaient dans cette filière a connaitre une somme astronomique de vocabulaire technique complexe, on ne pouvait pas mettre les éval en "rouge" (non acquis) car : "on ne peut pas dire ça après 2 ans ... c'est que vous êtes un mauvais prof, si vous ne changez pas leurs notes, c'est moi qui le ferai !" Bref ! lorsque les évals sont trafiquées par le proviseur, pour ce qui est de validé l'idée du "meilleur lycée" on repassera !!

Répondre Signaler au modérateur
siage 13.01.2021

Il n'existe aucun endroit pour régler des comptes avec violence, pas seulement le lycée.

Répondre Signaler au modérateur
jesaispas 13.01.2021
??

ILS SONT OU LES TROP VIOLANS ?????

Répondre Signaler au modérateur
g6d 14.01.2021
ailleurs

Savent-ils où est Mana?

Répondre Signaler au modérateur
dny973 12.01.2021

La violence existe dans nos écoles, collèges et lycées. Ce ne sont pas des enfants de choeur. Beaucoup refusent de le croire et on ne parle que de COVID mais ces jeunes là, ils finiront par tuer. Ils n'attendent que ça, ils attendent le moindre événement pour pouvoir en découdre. Une belle bande de bons a rien, de je m'en fouté pas mal, une bande de crétins qui se battent pour des regards, pour des paroles, pour des histoires de fesses ou encore pour l'égo. Et l'orgueil, l'égo, c'est vraiment quelque chose. Si ce "Bad bay" meurt, ce sera triste mais il sera vu comme un héros aupres de ces autres copains "Bad bay". Mais s'il est handicapé, il reste à la charge de sa famille qui n'a rien demandé de tout ça. Et là, c'est vraiment là que les problème commencent réellement.

Répondre Signaler au modérateur
Andrew97310 13.01.2021
Ces malheureux

Ces franchement malheureux
De voir ça nos enfants aller à l’école et revenir blessé ou mort a cause de couion que l’on n’arrive pas à éduquer.????

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Guyane

Nouvel accident mortel sur la RN1

S.Z. - Lundi 11 Janvier 2021

A la une
1 commentaire