• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
INFO FRANCE-GUYANE

À Saint-Georges, un gendarme blessé par un tir d’arme à feu

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr) Samedi 30 Avril 2022 - 12h09
À Saint-Georges, un gendarme blessé par un tir d’arme à feu
Le gendarme, en civil, a été agressé alors qu'il se rendait chez un épicier pour se procurer des cigarettes. - Claude Jospeh

 Un gendarme de la brigade de Saint-Georges a été l’objet d’une agression qui s’est soldée par des coups de feu. Blessé par un tir, ses jours ne sont pas en danger. L’auteur présumé des faits a pris la fuite.

 Nouveau sursaut de violence sur le territoire guyanais. Hier soir, alors qu’il se rend dans une épicerie de la commune pour y acheter des cigarettes, un gendarme de la brigade de Saint-Georges-de-l’Oyapock est reconnu par plusieurs individus qui s’y trouvent. L’un d’entre eux poursuit le gendarme, qui est en civil, dans le commerce pour lui asséner des coups de poing. Par la suite, le représentant des forces de l’ordre fuit hors du libre-service. C’est alors que des coups de feu sont tirés, par une autre personne qui est dehors, en direction du gendarme en fuite.

Une balle l’atteint à l’arrière de la cuisse droite. Depuis, il a été pris en charge et est hospitalisé. Ses jours ne sont pas en danger et les équipes médicales lui apportent les soins appropriés. C’est bien en sa qualité de gendarme que l’homme été visé, confirme le parquet, qui a ouvert une enquête.

Le tireur présumé est à ce jour toujours en fuite.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
9 commentaires
67 commentaires
2 commentaires
3 commentaires
A la une
1 commentaire