ENVIRONNEMENT

PALICA 2 : les pêcheurs et la science s’unissent contre les captures accidentelles

PALICA 2 : les pêcheurs et la science s’unissent contre les captures accidentelles

Le 28 avril dernier, le Comité régional des pêches, la WWF Guyane, et le CNRS se sont réunis au port du Larivot pour présenter le nouveau projet Palica 2. Financé via des fonds européens, il a pour but de tester des mesures innovantes afin de réduire les captures accidentelles, comme celles des tortues et des dauphins. Un projet conçu pour être « gagnant gagnant » pour les différents acteurs.

 C’est une collaboration que la WWF Guyane n’hésite pas à qualifier « d’historique ». Pour ce projet, l’ONG environnementale, s’est associée au Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Guyane (CRPMEMG) et s’est enrichie d’un partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Unique en Amérique du Sud, les innovations proposées ont « vocation à améliorer la durabilité des pratiques de pêche côtière en Guyane », indique en préambule la WWF.

Le dispositif...
franceguyane.fr 1209 mots - 06.05.2022
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres