INTEMPÉRIES

Matoury : après la catastrophe naturelle, la lourdeur administrative

Matoury : après la catastrophe naturelle, la lourdeur administrative

Souvent victime de violents épisodes de pluies, Matoury vivait en mars dernier certaines des pluies les plus intenses qu’elle ait connue. En septembre, l’état de catastrophe naturelle avait été reconnu pour la commune. Les sinistrés éligibles pouvaient ainsi prétendre à un remboursement. La lourdeur administrative et les courts délais prévus pour effectuer les démarches ont pourtant empêché la grande majorité des habitants de percevoir une indemnisation.

 C’était le 14 mars dernier. Il était tombé entre 13 h et 14 h près de 75, 6 millimètres d’eau à Matoury. Tous les quartiers de la commune avaient été impactés par ces intempéries d’une intensité exceptionnelle. Certaines zones avaient, naturellement, été affectées plus que d’autres.

C’est le cas du bourg Saint-Michel du bourg de Matoury et du quartier de la Concorde, proche de l’aéroport. Des coulées de boue suivies d’inondations de grande ampleur avaient envahies les rues et les habitations....
franceguyane.fr 1238 mots - 25.10.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres