France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le cas de la Cotonnière nord

Jeudi 17 octobre 2019
 Le cas de la Cotonnière nord
18 familles de la Cotonnière Nord seront réinstallées et indemnisées selon la Semsamar - rossovichp

Outre les squatteurs du Mont Fortuné, dix-huit familles sont installées à la Cotonnière nord, jouxtant la Chaumière, depuis plusieurs années. Plus de 20 ans pour certaines. Celles-ci avaient débuté des négociations avec les anciens propriétaires des terres, la famille Seban, pour leur acheter les parcelles. Elles avaient même obtenu des promesses de vente selon elles. Mais la collectivité s’était interposée dans ces négociations, les terrains n’étant pas viabilisées et ne pouvant donc pas être vendues en l’état. En 2014, la Semsamar a signé une convention publique d’aménagement. Ces familles ont été recensées et seront réinstallées et indemnisées.

P. R.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Ergo sum 19.10.2019

Ce n'est pas clair. Est-ce que Semsamar a réalisé les aménagements depuis 2014 ou pas ?
Si oui pourquoi ne pas laisser ces gens sur place dans leurs maisons ? Si non, pourquoi ? Magouille de la collectivité ? Laquelle ?

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 17.10.2019

La politique du logement social est indigente en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
jess 17.10.2019

climaticide ces populations

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une